Monstre crocheteur

Si vous me croisiez au lunch un jour de semaine, c’est crochet à la main que je vous ferais le bonjour! Ce truc qui sert à fabriquer toutes sortes de trucs est pratiquement devenu une extension de ma main droite. Si je passe un midi sans mon crochet, c’est que je l’ai oublié à la maison!

À 40 ans, je viens de devenir « un monstre crocheteur », comme le dit ma fille. Pourquoi à 40 ans? Parce que mes essais d’apprentissage précédents se sont soldés par des échecs. Et pourtant, ma mère a tenté par tous les moyens de m’apprendre, de m’aider à comprendre comment faire, elle a été plus que patiente! Mais non, avant 40 ans, mon fromage suisse de cerveau refusait catégoriquement de me permettre de crocheter!

Et vient un midi où je prends le lunch avec deux collègues « crocheteuses ». Je les regarde. J’envie leur habileté à manier l’instrument et la laine pour fabriquer de véritables oeuvres d’art. Je suis jalouse! Eh oui, moi la pas-crocheteuse-pas-tricoteuse pour cinq cennes, je bave de jalousie! Moi aussi je veux être capable de créer comme elles le font! Alors une d’entre elle aperçoit mon air de moissi-je-veux-bon et qui me propose un « crash course » de la base du crochet. J’hésite, la perfectionniste en moi crève de peur d’échouer encore, mais je dis finalement oui. 

Quelques jours plus tard, France et moi nous installons devant un crochet et deux balles de laine. J’en choisis une. Je prends le crochet dans ma main et je suis les instructions. Bon Dieu! C’est difficile, mais à la fin du lunch, j’ai trois rangs de crochets simples, pas tout à fait droits, mais assez égaux pour qu’on les appelle des crochets simples! J’ai réussi! Puis, je suis passé d’une guenille croche à un premier manchon à tasse de café, à un chapeau pour ma fille et un tas d’autres choses. 

 apprendre le crochet-tricoter-nouvelle passion-nouveau talent-passe temps-chapeau-manchon à café-crochet-tricot-pas trop tard pour apprendre-témoignage-Je suis une maman
Une fillette contente de son chapeau! Photo Stéphanie Powers
 apprendre le crochet-tricoter-nouvelle passion-nouveau talent-passe temps-chapeau-manchon à café-crochet-tricot-pas trop tard pour apprendre-témoignage-Je suis une maman
Un manchon à tasse de café aux couleurs de Je suis une maman -photo Catherine Galarneau

C’est bien pour dire qu’il n’y a pas que nos grand-mères qui ont l’crochet dans l’sang! Et à voir toutes les ressources qui existent en ligne pour nous aider à apprendre, on comprend que c’est de plus en plus « à mode » de se crocheter patente après patente! D’ailleurs, je vous partage ici quelques-unes de ces ressources, gracieusement fournies par mon amie France. Ah et n’oubliez pas, Instagram, Pinterest et Ravelry sont des sources d’inspiration sans fin!

FRANCROCHET – Le collectif de designers francophones

Accrochet (« star » québécoise du crochet)

Tutoriels YouTube (en anglais)

The Crochet Crowd

Article rédigé par Stéphanie Powers

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram