Mon empreinte écologique de parent

  Photo : Émilie Poirier

Photo : Émilie Poirier

Même avant d’avoir des enfants, je prenais à cœur de protéger l’environnement. Mais quand j’ai eu mon premier enfant, ma fille, j’ai vite été impressionnée par la quantité de déchets que je produisais en m’occupant d’elle. Voici les actions que j’ai prises pour diminuer mon empreinte écologique en tant que parent.

Tout d’abord, j’ai troqué les couches jetables contre les couches lavables. Dans les premiers mois de vie, mes enfants pouvaient utiliser jusqu’à 10-12 couches! Laver mes couches lavables prenait donc moins d’eau que la production des couches jetables dont j’aurais eu besoin. En plus, elles sont réutilisables. Je me suis dit que si je lavais bien ma vaisselle alors que de la vaisselle jetable existe...pourquoi ne pas faire de même avec les couches? S’en est suivie l’utilisation des lingettes lavables...et la diminution des rougeurs de fesses. Je n’ai jamais regretté ce premier choix écologique en tant que parent.

    Mes endroits coups de cœur pour les acheter : Chaton vert, Vert limette, Mère Hélène et même Jean Coutu.

En même temps, j’ai essayé les compresses d’allaitement lavables. Quel confort! J’avais eu des compresses jetables gratuitement avec mon tire-lait, et je trouvais que non seulement elles ne respiraient pas, mais en plus j’en jetais plusieurs par jour. Les compresses lavables ont été bonnes pour mes deux longs allaitements. Mon petit truc pour les garder absorbantes longtemps; les laver à eau chaude avec du savon sans parfum et très bien les rincer. 

Mes endroits coups de cœur pour les acheter : Babies’R’Us, Maman autrement

Ensuite, ma fille a commencé à manger. Je traînais donc toujours des petites collations dans les sacs style Ziploc...jusqu’à ce que je découvre les sacs réutilisables. Moins encombrants que des plats de plastique, ils se lavent super facilement. J’ai aussi adopté les pochettes à compote (ou yogourt, smoothie, etc.) lavables. Non seulement c’est plus écologique, c’est aussi plus économique. Comme elles sont disponibles en plusieurs formats, ce sera aussi bien pratique pour les lunchs d’école, qui débutera en septembre pour ma grande. 

Mes endroits coups de cœur pour les acheter : Well.ca, Mère Hélène et Ekö Säk

Voici donc mes quelques changements écologiques durant les 12 premiers mois de mes enfants.

Article rédigé par Émilie Poirier

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram