La fois où j’ai eu une *petite* surprise en consultant mon compte Visa

Avant d’aller plus loin, je tiens à préciser que ceci est une histoire vraie. Du début à la fin. De plus, lors de « l’événement », je ne voulais pas que ça se sache, car j’avais honte. Je me disais : « Comment une telle chose pouvait nous arriver. Pas MON enfant. Mais que vont penser les gens ? » Une fois ma panique de l’égo passée, je savais que je devais vous en parler. Si mon vécu peut aider d’autres familles… bien tant mieux. 

11 mars 2015 — l’événement

Mon mari était à l’extérieur pour le travail. Il était parti le 9 mars très tôt et reviendrait seulement le 12, tard en soirée. Après l’école, nous nous sommes rendus chez ma mère pour le souper. Avant de partir, j’ai un flash : j’avais oublié de payer ma première facture de taxes pour l’année 2015. Je l’ai donc mise dans mon sac à main afin de la régler chez ma mère.

Une fois rendue chez notre Mimi préférée, j’ai sorti mon cellulaire pour effectuer le paiement. Tant qu’à être dans le compte en banque, j’en ai profité pour régler d’autres petites factures et faire un transfert. C’est à ce moment que j’ai décidé de vérifier le solde de ma carte de crédit. Bizarre… le montant indiqué me semblait un peu trop élevé. J’ai cliqué sur l’écran pour avoir plus d’informations. Mes yeux ne comprenaient pas ce qu’ils voyaient. Plusieurs charges venant du même nom « APL * Itunes.com ». Des achats que je n’avais jamais faits. Conclusion du moment : ma carte VISA avait été piratée et je me suis mise à raconter ça à ma mère.

VISA

Fiston m’a alors coupé la parole et voulait me voir seule pour me parler. Confuse, j’ai accepté et nous nous sommes dirigés dans la salle de bain. Il commença alors à m’expliquer que dernièrement, il avait fait quelques achats lorsqu’il jouait à des jeux sur mon Ipad Mini. Il s’est mis à pleurer et à s’excuser. Tranquillement, je commençais à réaliser ce qui se passait et je sentais la pression monter tranquillement dans mon corps. 

Incapable de « dealer » avec la situation, j’ai demandé à mon fils de quitter la pièce avant que je dise quelque chose que j’allais regretter. Une fois parti, je regarde mon cellulaire/compte VISA à nouveau. La fille qui a toujours été première de classe en calcul mental a commencé à additionner tous les montants venant du App Store. J’étais incapable de bouger. Vite, vite de même… je devais assez d’argent à VISA pour me payer une petite escapade dans le Sud.

Instinctivement, j’ai rejoint mon conjoint avec FaceTime pour lui expliquer le tout. Ensemble, nous avons, bien évidemment, décidé de donner une grande conséquence à Fiston pour ses actions.  

Mon ignorance

Je n’avais aucune idée que nous pouvions acheter des bonshommes, des vies, des étoiles, etc. directement dans les jeux. Aucune espèce d’idée.  

Je croyais être une fille techno avec une certaine connaissance, que j’étais à l’affût de tout, que tout était sous contrôle. Franchement, elle est bonne. 

Bon à savoir

Lorsque nous étions assis autour de la table chez ma mère pour le souper, j’étais incapable de manger. Je pensais à mon solde VISA et à tout ce qui venait de se passer.

J’ai appelé Apple pour leur parler de la situation. Ils ont été EXTRÊMEMENT gentils et compréhensifs. La première personne avec qui j’ai parlé m’a écoutée et m’a promis qu’il ferait tout pour m’aider et ENLEVER les montants facturés à mon compte. Quand j’ai entendu ses mots, je me suis mise à pleurer. Oui, oui, des pleurs et tout le kit. Le gentil agent m’a transférée au bon département. Une trentaine de minutes plus tard, tout était réglé et les achats avaient été remboursés sur ma carte. S-O-U-L-A-G-E-M-E-N-T.

On m’a aussi expliqué que ceci arrive fréquemment avec les enfants, d’où l’importance de bien gérer les paramètres de sécurités sur tous les appareils électroniques.

Si jamais ce genre de chose vous arrive, n’hésitez pas à appeler l’entreprise qui vous fournit les applications. Imaginez si je n’avais pas appelé pour voir s’ils pouvaient m’aider… J’aurais eu une méga facture à régler.

La conséquence 

Un laps de temps important que mon mari et moi avons jugé adéquat sans ordinateur, jeux vidéo, tablette, cellulaire et compagnie. Rien. Nada. Nothing. Zilch.

Même s’il m’a dit la vérité quand il m’a vue me questionner sur tous ces achats (et d’ailleurs, je l’ai remercié pour sa franchise… car mieux vaut tard que jamais), même si, en tant que parents, nous aurions dû être plus vigilants, nous devions mettre en place une conséquence à ses actions.

Je vous le dis, c’est la plus grande conséquence jamais donnée à un de mes enfants. Ça a tellement été difficile pour moi. Je me sentais mal. D’autant plus que le lendemain était une journée jouet à l’école et il m’avait demandé de lui prêter mon IPAD. J’avais dit oui. Mais là, j’ai dû revenir sur ma décision afin d’appliquer la conséquence.

Pas facile. Parce qu’à la base, j’ai un bon garçon. Il est gentil, attentionné, drôle, talentueux, intelligent et tout. C’est l’enfant qui reçoit année après année, le certificat du meilleur comportement à l’école. C’est un gros nounours. Malheureusement, il aime un peu trop les jeux vidéo. Quand il joue trop, il perd un peu le sens de la normalité. 

Les événements entre 17 h et 20 h m’avaient tellement vidée, que, lorsque les enfants étaient couchés, je me suis installée sur le divan avec une boisson gazeuse, sac de croustilles et du chocolat. Chose que je ne fais JAMAIS. Oui, j’ai mangé mes émotions. Et j’ai pleuré.  

Voir le positif

Hé oui, car dans toute situation, épreuve ou événement plate, il faut trouver le positif et les apprentissages afin de grandir et de poursuive notre chemin. 

Tout d’abord, je suis TELLEMENT fière de ma réaction. En toute honnêteté, je me suis surprise moi-même. Au lieu de crier ou de péter ma coche, j’ai demandé à Fiston de quitter la pièce afin que je puisse reprendre possession de mes moyens, car je bouillonnais à l’intérieur.

   Fiston et moi en randonnée à l'automne 2014.

 
Fiston et moi en randonnée à l'automne 2014.

Je suis aussi contente que Fiston soit venu me dire la vérité. De savoir qu’il est capable de faire la bonne action, même en sachant, qu’il va probablement passer un mauvais quart d’heure… bien j’étais fière de lui. 

J’ai également réalisé l’importance d’avoir des mesures strictes en ce qui concerne la sécurité sur nos appareils mobiles. Nous devons prendre les mesures nécessaires pour éviter ce genre de situation. Un enfant qui est submergé dans son jeu ne peut pas réellement comprendre la portée de ses actions. Ce sont des enfants…

Finalement, je crois qu’il ne faut pas avoir honte d’appeler notre fournisseur, dans mon cas Apple, pour avoir des conseils et demander de l’aide si on réalise que notre enfant a mis des charges sur notre compte. Ce n’est pas agréable comme appel, mais, dans mon cas, disons que j’ai été bien contente d’avoir eu le courage de le faire.

Avez-vous déjà vécu une telle situation ? Avez-vous déjà donné une grande conséquence à votre enfant ?

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter