La fin d’une (autre) année

Le temps est venu de dire bye bye à 2018, mais surtout de faire le point avant de tourner la page ou de continuer son chemin.

Photo prise lors de mon dernier voyage de presse de l’année à Cancun.

Photo prise lors de mon dernier voyage de presse de l’année à Cancun.

C’est fou comme la mémoire est une faculté qui peut vite oublier. Avant-hier, j’ai reçu ma bonne amie Maïa à la maison avec sa famille. Ça faisait plus d’un an qu’on s’était vues et nous avons une règle non dite de se voir au moins une fois par année. Bref, on avait beaucoup de rattrapage à faire.

Quand ce fut mon tour de raconter mes anecdotes de la dernière année, j’ai constaté à quel point il s’en était passé des choses. Je conviens que ma tête était à off depuis quelques jours alors je n’étais pas à 100 %. Cela dit, prendre le temps de revenir en arrière, de réfléchir à tout ce qui s’était passé – ouf ça m’a fait beaucoup de bien.

Quand mon amie est partie, nos conversations sont demeurées dans ma tête et j’ai ressenti un sentiment de bien-être dans mon corps, dans mon esprit. J’aime faire le point à la fin de l’année et je constate que les jours avançaient et je n’avais pas pensé à le faire. Comme quoi, toutes les choses arrivent pour une raison et notre brunch du 29 décembre en était certainement une.

Faire l’exercice de revisiter l’année qui se termine est non seulement important, mais je dirais que c’est aussi thérapeutique.  

Côté perso, je me suis remémorée des beaux souvenirs avec la famille. C’est aussi cette année que j’ai décidé de mieux prendre soin de moi – physiquement et mentalement. Sans oublier mon profond désir de m’améliorer et de grandir en tant que personne.

*Un selfie 100 % naturel, un début de journée au gym et un FaceTime avec mes amours :)

Côté travail, tout ce qui entoure Je suis une maman continue à bien aller et à évoluer. J’ai des idées grandioses pour la plateforme, la mission et je suis choyée et si reconnaissante d’avoir la possibilité de travailler dans un milieu qui me passionne. Je suis aussi pleine de gratitude pour toutes les personnes qui ont confiance en nous pour la création de contenu – les entreprises, firmes de relations publiques et marques qui sollicitent nos services.

*Mandat avec les pommes HAPI, événement GOOGLE et événement/mandat au Manoir Ronald McDonald’s.

C’est fou, les années passent mais une chose demeure – je ne prends JAMAIS rien pour acquis. Chaque fois que je reçois un courriel ou téléphone pour un nouveau mandat, je souris et je suis reconnaissante pour toutes les opportunités qui arrivent sur mon, sur notre chemin. Je pense aussi aux médias qui m’ouvrent la porte : à la radio (Rythme FM), sur le web (Magazine VÉRO) et à la télé (Global Montréal et Halifax). Wow – je suis si choyée. 

Après une de mes chroniques à Global Montréal.

Après une de mes chroniques à Global Montréal.

À vous chers/chères lecteurs/lectrices. Sans vous, rien de tout cela ne serait possible. Votre confiance, présence, intérêt en moi/notre plateforme me remplit d’amour et me pousse à créer le meilleur contenu possible.

shower-bébé-je-suis-une-maman.jpg

Côté rêves, j’en ai toujours autant et je suis encore persuadée que tout est possible quand on travaille avec passion, détermination et authenticité.

Dans la dernière année, un des volets qui a pris encore plus son envol est le côté voyage en famille que j’aborde davantage. Vous dire à quel point cela me fait chaud au cœur. J’ai toujours voulu voir le monde. Une fois devenue maman, mon rêve s’est transformé en rêve familial – je voulais que mes enfants voient le monde. C’est une école de vie extraordinaire.  Puis avec Je suis une maman, je veux vous transmettre ce désir, ce besoin de créer des souvenirs en famille. Avec les courriels que je reçois – que ce soit vos questions ou anecdotes de voyage, je suis sur la bonne voie.

Hier soir, j’ai eu l’idée de faire un montage de nos aventures de la dernière année. Quand j’ai tout mis ensemble, j’ai eu des frissons.  

Oui, j’ai souffert de dépression saisonnière en 2018.

Oui, j’ai fait des crises de panique.

Oui, je n’ai pas été choisie pour certains mandats que je voulais.

Oui, je reçois souvent des non quand je pitch des projets.

Oui, j’ai pété ma coche à quelques reprises auprès de mes enfants. De mon mari.

Oui, j’ai eu des échecs.

 La vie n’est pas toujours rose et nous avons tous nos moments plus difficiles. Ceux où nous devons arrêter, se réajuster, se relever et repartir. Mais je crois sincèrement que ces moments ne devraient pas nous définir ni résumer notre année.

Il y a toujours du beau, toujours une lueur d’espoir, toujours une petite lumière qui brille – s’agit de la trouver, de s’accrocher et croire en soi.

Merci 2018. Pour les leçons apprises. Pour les aventures. Pour les belles amitiés. Pour un travail que j’aime d’amour. Pour la santé. Pour la communauté et l’équipe Je suis une maman. Pour mes enfants. Pour l’amour de ma vie.

Je termine avec un mot que j’aime beaucoup.

Onwards.

 Je pense que ça dit tout.

Signé #GratefulJaime (un autre mot que j’aime beaucoup)

Suivez-moi sur Facebook

Suivez-moi sur Twitter
Suivez-moi sur Instagram