Je suis belle, pas trop vieille et capable

Tranche de vie personnelle : j’ai eu un #momentwow alors, je me devais de le partager avec vous. L’autre jour, je vous ai parlé de ma journée passée au parc aquatique avec ma fille et les 5e année de son école.

Par contre, je ne vous ai pas tout dit. Je m’explique.

Quelques jours avant la sortie, j’ai vécu une panique. Je n’avais pas de maillot une pièce pour la sortie. Le seul maillot une pièce que j’avais est le maillot que j’ai depuis mes 15 ans (maillot sport) et je l’utilise pour faire des longueurs à la piscine.

Voici mon raisonnement super logique :

Je me suis dit que j’étais trop vieille (je tiens à préciser que j'ai 34 ans) pour porter un maillot deux-pièces pour une sortie scolaire, d’autant plus que ma fille est en 5e année donc techniquement, je suis une « vieille ». Ensuite, je me suis dit que je n’étais pas assez « mince » pour porter un maillot deux-pièces (je ne suis jamais revenue à mon poids avant bébé et je ne crois pas que ça va arriver non plus) et que j’aurais l’air ridicule en bikini ou tankini avec mes grosses hanches et fesses devant l’équipe-école. C'est une chose quand je suis avec mes proches mais en public, avec des gens qui me connaissent... non merci.

Swimwear2.jpg

Pourtant, quand je suis en vacances, je porte un maillot deux-pièces. Trouvez l’erreur ! En toute honnêteté, une des raisons qui explique cela est qu'en vacances, personne ne me connait. J'ai l'impression de passer incognito.

Je constate avec le recul que j’étais 100 % SPM avant la sortie alors ça peut expliquer (en partie) ma panique.

Évidemment, ce stress a pris le dessus et je suis allée m’acheter un maillot, bleu marin, une pièce chez Simons.

Lors de la sortie, j’ai partagé mon « coming out » avec la professeure de ma fille. Nous avons ri. Elle m’a alors partagé une anecdote qui m’a fait réaliser à quel point nous sommes parfois durs envers nous-mêmes. Elle m’a raconté qu’à la fin de son BAC, elle s’était payé un voyage dans le Sud. Sur la plage, elle voyait plusieurs femmes, ayant toutes sortes de tailles différentes, couchées au soleil avec seulement un bas de bikini. Elle s’est alors dit : « Si elles se donnent le droit, moi aussi j’ai le droit de me promener en bikini, fini les complexes. »  Elle avait bien raison. J’ai vécu un beau #momentwow.

À partir d’aujourd’hui, mon nouveau slogan maillot sera : « Je suis belle, pas trop vieille et capable (peu importe où je suis). » :-)  

Photo prise cette semaine à Myrtle Beach.

Photo prise cette semaine à Myrtle Beach.

J'ai hâte au jour que je serai 100 % sans complexe. Va-t-il arriver ? Je ne sais pas. Mais je l'espère. Pour moi et pour toutes les femmes qui, comme moi, en vivent.

Avez-vous de la difficulté à vous mettre en maillot en public ?         

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter