J’ai souffert de dépression saisonnière

Les mois de janvier et février ont été particulièrement difficiles pour moi : fatigue, manque d’énergie / motivation, émotions à fleur de peau, etc. Avec le recul, je constate que j’ai souffert de dépression saisonnière. Je suis une personne qui ne tolère pas très bien le froid ni le manque de lumière.
 

Femme souffrant de dépression saisonnière


Selon le site de l’Association québécoise des parents et amis de la personne atteinte de maladie mentale, la dépression saisonnière est une forme de dépression qui apparaît de façon récurrente à la même période de l’année. La plupart des cas sont observés vers la fin du mois d’octobre, avec une plus grande ampleur vers janvier et février. Selon les statistiques, 2 à 3 % de la population canadienne en serait atteinte chaque année. Parmi ce nombre, près de 80 % sont des femmes. Ce dernier fait m’a marqué : les femmes auraient plus tendances à vivre une dépression saisonnière.

Dans le cas d’une telle dépression, bien que les médicaments puissent être utilisés, on conseille la psychothérapie et la luminothérapie. C’est bon à savoir, et je pourrai utiliser ces ressources si je revis la même chose l’an prochain.

D’autres façons (naturelles) pour contrer cette forme de dépression?

  • Jouer dehors régulièrement
  • Prendre des suppléments concentrés (acides aminés (gaba, théanine, tyrosine et tryptophane), des minéraux (calcium magnésium, fer et zinc) et les vitamines du complexe B (surtout la B6 et B12) sans oublier les omégas 3 et surtout l ‘EPA)
  • Augmenter la luminosité, surtout le matin et le soir
  • Consommer des aliments riches en carotènes en flavonoïdes et en enzymes. Ce sont des fruits et légumes très colorés gorgés du soleil de l’été et du sud
  • Boire des tisanes de fleurs euphorisantes, surtout le soir; achillée, bétoine, brunelle, calendule, camomille, millepertuis, rose.

Avez-vous déjà vécu ça une dépression saisonnière?

Pour ma part, vivement le printemps, le retour des journées plus longues, et le temps un peu plus chaud.

Sources : https://www.avril.ca/communaute/chroniques/remedes-naturels-a-la-deprime-chronique-ou-saisonniere/

http://www.aqpamm.ca/ressources/fiches-maladies/la-depression/

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter 

 

2 Comments