Essai routier de la Toyota Prius V

Quand Toyota m’a demandé d’essayer la Toyota Prius V, la réponse fut très facile : oui. Tout d’abord, j’aime conduire et tester des voitures. Ça fait plus de 7 ans que je conduis la même voiture, ça sent le changement. Donc, toutes les occasions pour essayer d’autres véhicules sont les bienvenues.

Toyota Prius V

Deuxièmement, mon mari est un fanatique des voitures. Durant les dernières années, son amour pour les véhicules électriques ne cesse de grandir. Sa voiture de rêve : la Tesla. Quand je lui ai dit que j’allais faire un essai routier avec une Toyota Prius, il était très content (la madame a gagné des points) puisque cette voiture a une batterie électrique.

Toyota

En somme, j’ai beaucoup aimé conduire la voiture. Elle est légère, se conduit facilement et malgré le fait qu’à première vue, elle semble petite, à l’intérieur il y a beaucoup d’espace. Mes enfants étaient surpris avec toute la place sur les sièges arrière. Pour ma part, j’ai fait un aller vers Montréal assise là où mes enfants auraient été et l’espace m’a surprise.

Mon véhicule était doté du Groupe Technologie, offert en option, et cela comprend, entre autres, un système d’avertissement de sortie de route et un système « précollision » que j’ai appréciés.

Même si c’était un véhicule hybride, nous n’avions pas besoin de la brancher. Elle se conduit aussi bien sur l’autoroute qu’en ville.

Le prix de vente est de 36 020 $ avec le groupe Technologie, sinon elle débute à 30 015 $.

Les points que j’ai appréciés en tant que conductrice :

·       La caméra de recul;
·       La facilité de conduite;
·     Le GPS intégré à la voiture;
·     L’option Bluetooth pour mon cellulaire;
·     L’économie de carburant (un aller-retour MTL m’a seulement coûté 20 $ avec une consommation de 6l/100km);
·       Le moteur à essence qui s’éteint lorsque nous sommes arrêtés indéfiniment;
·     L’aspect sécuritaire de la voiture.

J’ai demandé également à mon mari de nous dresser la liste des points qu’il a appréciés :

·      Le mode EV qui permet de rouler seulement avec le moteur électrique dans le silence le plus complet;
·      La puissance surprenant en mode PWR quand les 2 moteurs (électrique et à essence) travaillent ensemble pour de bonnes accélérations
·      La faible consommation de carburant :

Le seul commentaire constructif que je ferais à Toyota concernerait la vitre sur le toit. J’aurais aimé qu’on puisse l’ouvrir comme un toit ouvrant.

Nous avons besoin de changer une de nos Toyota et j’étais convaincue que la prochaine serait un VUS, mais compte tenu de l’espace de la Prius V, je pense que je pourrais y trouver mon compte. Bref, je suis plus mélangée, là !

Pour plus d’informations sur la Prius, rendez-vous sur le site de Toyota.

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter

Ce texte vous est présenté par Toyota.