Le diabète : témoignage touchant d'Alexandre Champagne et statistiques-chocs

Il y a quelque temps, j’ai reçu une invitation de Bayer pour dîner en compagnie d’Alexandre Champagne (récemment diagnostiqué diabétique) et Marilou de Trois fois par jour afin qu’ils puissent nous parler de leur nouvelle réalité. Étant donné qu’il y a du diabète dans ma famille, je me sentais interpellée par le sujet et je me suis rendue à Montréal pour l’événement.

Tout d’abord, avant d’aller plus loin, je crois qu’il est primordial de mettre quelques chiffres en lumière.

Saviez-vous qu’au Québec, 830 000 personnes vivent avec le diabète parmi lesquelles près de 250 000 l’ignorent ? Par ailleurs, on estime que 1 personne sur 3 sera touchée par la maladie d’ici 2020.

250 000 personnes l’ignorent. Ce chiffre me donne des frissons.

Un témoignage sincère et inspirant

Tout au long du lunch, Alexandre et Marilou partageaient avec nous.  C'était intéressant et touchant.

Vous pouvez d’ailleurs visionner un extrait ici :

Je vous invite à également la partager, car pour chaque vidéo partagée, la Gestion du diabète de Bayer au Canada versera 1 $ au profit de la recherche et des activités de sensibilisation sur le diabète. L’objectif de la campagne est d’amasser 30 000 $.

Recettes créées par Marilou pour diabétiques

Lors du lunch, nous avons bien évidemment mangé des créations de Marilou, dont deux recettes pour diabétiques. Elles étaient DÉLICIEUSES : un poulet à la portugaise et des sandwichs au beurre d’arachide & aux fruits. D'ailleurs j'ai testé avec les enfants la recette de poulet et ce fut un GROS succès. Voyez la recette ici.

poulet

Mon constat après ce moment passé en leur compagnie… 

Nous vivons tous des réalités différentes et nous devons tous passer à travers des épreuves de la vie. Dans ce cas, ce fut le diagnostic d’Alexandre et malgré la situation plate, j’y vois du positif : il a choisi d’en parler publiquement et par ce fait, sauver la vie d’autres personnes, car grâce à son témoignage, il y a des gens qui se sont retrouvés dans ses propos et one décidé d’aller consulter. Il a repris sa santé en main et c’est un bel exemple pour nous tous.

Je ne suis pas diabétique, mais quand il parlait, je le comprenais. Vraiment. Quand ma fille a eu son diagnostic d’allergie sévère aux arachides… je croyais que la terre avait arrêté de tourner. Pendant plusieurs jours, semaines, c’était difficile. Ensuite, nous avons accepté notre nouvelle réalité. Aujourd’hui, on essaie d’aider et d’informer les familles, d’apporter un soutien à d’autres. De cette situation plate a découlé du positif.

S’agit simplement de faire le choix de vivre… et de cheminer malgré notre nouvelle réalité.

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter