Le Défi Interac™ 21 jours sans crédit : conclusion

C’est la fin du défi pour moi. Je me répète, mais c’était plus difficile que je pensais. J’ai même triché, à deux reprises. Je devais acheter des billets d’avion et par manque de temps, je les ai pris sur Internet. Mea culpa. Mais mes intentions étaient au bon endroit… et en même temps, je constate qu’il est quasi impossible de nos jours de payer avec une seule méthode.

#21JoursSansCrédit

Toutefois, je crois qu’il faut tout de même dépenser intelligemment et utiliser une méthode qui nous corresponde. Pour ma part, j’ai réalisé que je mets parfois des articles sur ma carte de crédit sans les budgéter. J’arrive alors avec une surprise à la fin du mois.

Ma découverte d’Interac aux stations-service fut aussi un « AHA moment » pour moi, car je suis souvent en déplacement et je dois arrêter au moins une fois par semaine mettre de l’essence.

Plein d’astuces pour nous aider dans le merveilleux monde de la consommation

Sur le site du défi, Fabien Major, guide financier offre, plein de trucs pour nous aider à mieux gérer notre portefeuille.

Par exemple :

— Imposez-vous un gel de dépenses sur votre carte de crédit.

— Faites des calculs afin d’obtenir le meilleur pour votre argent.

— S’attaquer aux dettes.

La fin pour moi

Merci de m’avoir suivie durant les dernières semaines. Même si je n’ai pas eu une note parfaite, je suis contente d’avoir essayé et d’avoir remis les pendules à l’heure côté dépenses/budget. Ça m’a amenée à réfléchir sur le sujet et ça, je crois que c’est super important.

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter

*Ce billet vous est présenté par Interac Association