Parce que, ça suffit

#ÇaSuffit

Les personnes qui choisissent d’écraser les autres, ça suffit.

Les gens qui jugent sans raison (après tout, qui sommes-nous pour juger quoi que ce soit?), ça suffit.

Celui ou celle qui ne se mêle pas de ses affaires, ça suffit.

Hey! Toi qui intimides les autres constamment, ça suffit.

La gang qui se cache derrière son écran et qui, intentionnellement, écrit des attaques personnelles à des gens qu’elle ne connait même pas, ça suffit.

Les jaloux, ceux qui ne sont pas capables d’être contents pour quelqu’un d’autre qu’eux-mêmes, ça suffit.

Vous, les malhonnêtes, vos mensonges, ça suffit.

Monsieur l’ego, ça suffit.

* * * 

J’ai comme atteint ma limite. Mon verre déborde puis je n’aime pas le dégât que je suis en train de faire. J’ai l’impression de voir, jour après jour, des bêtises passer sur les réseaux sociaux, dans la vraie vie et je trouve le tout lourd et de plus en plus triste. Quel exemple sommes-nous en train de donner à nos enfants?

Mon souhait? Que ça cesse ou du moins que les gens en prennent conscience.

Il y a une grande différence entre donner son opinion et porter un jugement. Nous sommes tous des adultes. Il y a une façon de dire les choses afin d’être respectueux même si nous ne sommes pas en accord avec une situation ou un propos. Et cette façon ne devrait pas écraser, ridiculiser ou blesser quelqu’un. C’est juste non. Ça suffit.

* * * 

Si on choisissait l’amour, l’empathie, l’ouverture d’esprit et le respect pour colorer nos échanges? Il me semble qu’il y aurait beaucoup moins de friction, non?

Si on célébrait les victoires des autres, au lieu de les envier et les bitcher dans leur dos, ne serait-ce pas mieux pour notre pression artérielle et notre bien-être personnel?

Il me semble qu’il y a assez d’amour pour tout le monde. Il y a de la place en masse pour tous nos rêves, nos projets, nos belles histoires à raconter et j’en passe.

Parce que le pas beau, ça suffit.

Parce que oui nous sommes des adultes, mais nous sommes également des parents. Le bon exemple, il faut le montrer. Un jour, nos enfants seront grands et ce serait bien, voire primordial, qu’ils aient appris le savoir-vivre, le savoir-être et le respect. Non?

* * *

Vivement le bonheur pour tous, des petits aux grands. 

Sans oublier l’ouverture pour l’apprécier chez les autres et la gratitude, car il ne faut rien tenir pour acquis.

Voilà, c’est ce que je nous souhaite.

 

Suivez-moi sur Facebook
Suivez-moi sur Twitter