La fameuse culpabilité

Ça fait presque 8 semaines que je suis un nouveau programme d'entrainement. Ça fait plusieurs années que j'essaie de perdre le dernier 10 livres de ma dernière grossesse (mon bébé a 6 ans!!!) et j'ai beaucoup de difficulté à y arriver.

J'aurais dont aimé être une de ces femmes qui accouchent et qui retrouvent leur ligne 6 mois après. Je le dis très ouvertement: autant que je suis contente pour elles, je suis également jalouse.

Je crois aussi que mon travail pour y arriver réside également dans mes émotions car je suis une personne très sévère avec moi-même et je me sens facilement coupable. Par exemple, je dois m'entrainer mais j'ai une contrainte de temps car les enfants ont une activité à l'école et je veux donner un coup de main.  D'un côté, je me sens coupable car si je vais à l'école je manque mon entrainement et si je décide de m'entrainer, bien je me sens coupable de ne pas être à l'école. Après raisonnement, je réalise très bien que ce n'est pas la fin du monde si je manque un entraimement.

Côté bouffe, j'ai le goût de m'acheter un café moka- ah mais là, c'est beaucoup de calories, et là s'ils rajoutent de la crème fouettée mais sans crème fouettée, c'est moins bon.  Est-ce que je veux vraiment dépenser 5$ pour ça?  Et je pourais continuer. Des fois, je suis assez intense avec moi-même. Toutes ses questionnements et moments de culpabilité ne doivent pas m'aider à lâcher prise et retrouver un équilibre dans mon corps. Après raisonnement, je réalise qu'un café moka- ce n'est pas la fin du monde. J'en bois pas 8 dans ma semaine- j'en bois même pas une!!! Avec du recul, je vois très bien que le stress que je m'auto-impose est beaucoup plus pire que l'achat et la consommation d'un simple petit café moka.

Bref, j'ai beaucoup de difficulté à assumer un choix et de lâcher prise sur le reste. Je travaille très fort là-dessus et depuis que je fais des séances d'hypnothérapie, je vois une grande amélioration. Je suis beaucoup plus consciente de mes actions/réactions émotives. C'est comme si je me voyais agir et je suis capable de m'auto-évaluer. C'est assez intense comme expérience mais ça m'aide à mieux me comprendre et à cheminer.

J'ai l'impression que ce sera un long procéssus mais je reste optimiste et confiante que je vais finir par y arriver. En écrivant ce billet, je réalise que même si je ne reviens pas au poids désiré, j'ai l'impression que la personne que je serai à la suite de tout cela sera très reconnaissante car elle sera beaucoup mieux dans sa peau et elle aura assurément l'impression d'avoir perdu plusieurs livres de stress/culpabilité et ça, bien ça n'a pas de prix.

En vous écrivant, je viens de réaliser autre chose... je vous en reparle dans un prochain billet. Et oui, un petit teaser pour terminer la semaine!!!

À bientôt!

Comment