La fête des pères

De temps à autre, quand vient le temps pour célébrer ou discuter de la fête des pères, certaines personnes se sentent mal quand ils en parlent devant moi car ils savent que mon père est décédé.  Ma réplique est souvent celle-ci : ce n’est pas grave….moi je vois le côté positif de ma situation; je n’ai pas besoin de me casser la tête pour lui trouver un cadeau (!). Souvent, cette petite phrase allège le sujet que les gens autour de moi trouvent délicat.

Cette année la fête des pères me trotte un peu plus dans la tête, et ce pour deux raisons.

Tout d’abord, le mois passé nous avons enterré mon grand-père au même cimetière où repose mon père.  Et même qu’ils sont pratiquement des voisins car seulement une pierre tombale les sépare. Ensuite, nous avons enterré mon grand-père la même fin de semaine où nous avons enterré mon père il y a maintenant 18 ans.  Quand j’ai adressé la parole aux gens sur place, lors de la cérémonie précédant l’enterrement, je leur ai rappelé que nous étions presque tous ici il y a 18 ans.  Bizarre, n’est-ce pas ? 

Deuxièmement, autre tranche de vie, mon père est décédé à 42 ans.  Cette année mon chum a eu 42 ans (et oui, nous avons une petite différence d’âge!!).  Même si je suis en mesure d’être très rationnel et logique- mon cœur de petite fille a tellement hâte que mon chum change d’année.   Passer le cap du 42 ans sera pour moi un soulagement.  Bon, je sais que mon raisonnement n’est pas très fort mais que voulez-vous, c’est comme ça que je me sens.

Pour terminer sur une note un peu plus joyeuse, je veux simplement vous dire à quel point le père de mes enfants est merveilleux.  Il est un papa extraordinaire.  Si je devais vous décrire le père idéal pour moi, Pierre dépasse tellement les critères que j’aurais choisis.  Il est tout à fait fantastique.  Je suis tellement contente que mes enfants ont la chance d’avoir un papa présent, un papa qui met la main à la pâte, un papa qui joue avec ses enfants, un papa qui les aime et qui ferait n’importe quoi pour eux.  J’apprécie tout ce qu’il fait pour nos deux petits amours.  Ils sont tellement chanceux de l’avoir comme papa !

Je profite également de l’occasion pour souhaiter une belle fête des pères à tous les papas.  Je ne crois pas qu’on devrait attendre la fameuse date pour célébrer la fête des pères, je crois que nous devrions être reconnaissants envers eux tout au long de l’année.  Cependant, je trouve ça bien d’avoir une date précise pour nous le rappeler - au cas où on l’aurait oublié.  :o)

À bientôt !

 

Comment