Le temps et la patience

Hier, je trouvais que le temps passait trop vite.  Aujourd’hui, je trouve le temps long- je suis impatiente. Je m’explique.

Hier: Emma revient de l’école, me remet sa « pochette facteur ».  À l’intérieur, un message de la direction résumant les grandes lignes du mois de février à l’école.  Je regarde vite et soudainement je vois quelque chose qui m’accroche.  Février=mois de l’inscription des enfants au préscolaire.  Pourtant, je savais très bien que l’inscription se ferait en février.  De plus, je sais depuis très longtemps (!) que mon fils débutera la maternelle en septembre.  Par contre le voir, écrit noir sur blanc, m’a donné tout un choc.  Mon fils débutera la maternelle dans exactement 7 mois.  Il me semble qu’hier, il était mon bébé et là je dois le et ME préparer mentalement pour sa rentrée scolaire.  Hier, je trouvais que le temps passait trop vite.

Aujourd’hui: Le temps a un peu ralenti.  Vous apprendrez vite qu’un de mes petits défauts dans la vie est l’impatience.  Ce matin, je me suis levée très tôt pour envoyer mon communiqué de presse à certains médias (radio, magazine, télévision).  Je suis à mon ordinateur, toute excitée, je clique sur envoyer.  Mon courriel ne part pas, ça me dit « erreur ».  Non, non, je n’avais pas le temps que ça fasse une « erreur ». Finalement, le temps avance, je dois me préparer pour l’ouverture de la garderie.  Plan B.  C’est beaucoup plus long que prévu mais je réussis.  Par contre, je réalise par la suite que la mise en page n’est pas super.  Il est trop tard. Le courriel est envoyé.  Je ne peux pas revenir en arrière.  Sur le coup j’étais déçue.  Cependant, j’ai réalisé que ce fut une bonne leçon pour moi, car parfois je suis un peu trop perfectionniste.  Maintenant, je dois patienter.  Comme mon conjoint m’a dit ce midi.  Ce matin j’ai semé, maintenant je dois patienter.  Pas toujours facile à faire, surtout quand nous sommes 110% SPM (PMS) !!!

Bonne journée ! 

Comment