« Ça prend un village pour élever un enfant » ... Vraiment?

Ça prend un village pour élever un enfant qu'ils disent... Vraiment? A-t-on véritablement besoin des conseils et des commentaires de tout un chacun côtoyant fréquemment ou non notre quotidien? De nos jours, tout le monde a une opinion sur tout et tous veulent la partager. Vive la liberté d'expression! Absolument! Mais qu'en est-il du respect des gens concernés?

Lorsque vous faites votre entrée dans le merveilleux monde de la maternité, soudainement, chaque être humain gravitant autour de vous aura son mot à dire. Les hormones aidant, le manque de sommeil grandissant, vous constaterez rapidement que peu mettent des gants blancs pour aborder des sujets qui d'emblée ne les concernent pas vraiment... Votre réaction la majorité du temps? Un sourire poli, un silence. Il ne faudrait tout de même pas blesser quelqu'un. Mais vous dans tout ça? Le parent dans la cour duquel tous viennent se déverser, qu'en pensez-vous vraiment?

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

Voici, pour vous faire sourire un peu, parce qu'évidemment mieux vaut en rire, une brève liste des sujets les plus souvent abordés. Vous pouvez toujours l'afficher bien en vue en guise d'avertissement pour la visite...

  • Vous venez d'annoncer votre grossesse. La majorité vous félicitera, mais que ce soit votre premier ou votre cinquième, il y aura toujours une matante de la fesse gauche pour vous dire « Ah. Est-ce que c'était voulu? » Que ça le soit ou non, ce n'est pas de ses affaires! Juste un beau « félicitations », même froid, fera la job.
     
  • L'épisode du choix du prénom du bébé à venir... C'est déjà suffisamment difficile de s'entendre à deux, alors lorsque les autres s'en mêlent, ça crée inévitablement des remous. Original, vieux, composé… Peu importe votre choix, quelqu'un trouvera toujours quelque chose à y redire. « Ah ouin? T'aimes ça? », « J'en connais un de ce nom là, c'est un p'tit tannant », « Pour un gars tu ne trouves pas que ça fait un peu fille? », « Ça sonne comme un détergent à lessive! », etc. Dans mon livre à moi, le choix du prénom ne regarde que deux personnes : maman et papa. C'est tout. Matante, mononcle, grand-maman, grand-papa, quand un parent vous annonce son choix de prénom, ce n'est pas une demande d'approbation, c'est simplement pour vous informer. Si vous ne trouvez pas ça joli, faites simplement un sourire poli. Personne n'en attend plus de votre part de toute façon.
     
  • Bébé arrive! Que vous ayez décidé de l'allaiter ou non, il y aura assurément un commentaire venant d'un clan comme de l'autre. Pour les mamans allaitant, la belle-mère pourrait très bien vous dire que dans son temps, ça ne se faisait pas de se montrer les seins en public. Elle vous fera rapidement comprendre que si vous voulez allaiter, mieux vaut aller vous cacher. Vous avez choisi le biberon? Il y a sûrement au moins deux ou trois cousines qui vous diront que vous auriez dû tenir bon! Que le lait en poudre c'est du poison! Que vous allez gâcher votre relation avec votre mini! Bref, sein ou biberon, vous êtes la seule à pouvoir prendre la décision. Et ce sera assurément la meilleure pour vous.
     
  • Question de santé maintenant! Médicaments, produits homéopathiques, crèmes de tout genre, vaccin ou non, il y aura toujours une matante ou une grand-mère pour remettre en doute vos choix et vous faire sentir tout à fait indigne. Et la majorité du temps, leurs critiques/conseils ne seront basés sur aucun fait digne de mention.
     
  • Le sommeil du bébé! Ah « les clés du dodo », « Les secrets d'un bon sommeil »... Peu importe, les petits commentaires pleuvront sur vous concernant le dodo : vous le laissez trop pleurer! Pas assez! Vous le gâtez trop! Vous ne répondez pas à ses besoins primaires! Vous faites du cododo! Vous pratiquez le 5-10-15! Il y a autant de techniques et de méthodes qu'il y a de copines pour vous dires quoi faire ou ne pas faire. Pourtant, seul votre instinct maternel sait véritablement comment faire.
     
  • L'alimentation aussi passera sous le bistouri! Bio ou non, McDo à l'occasion, du sucre dans votre chaudron, mangez plus de gazon, glucides, protéines, fibres, vitamines... Au secours!! Vous constaterez rapidement que les repas se passent différemment dans chaque maison. Et tout un chacun devrait garder son nez dans son assiette et s'abstenir de commenter celle du voisin. Cela éviterait bien des tensions...
     
  • L'éducation... Ah l'éducation...!!! Il semblerait que bien des oncles et des tantes connaissent la clé du succès dans ce domaine... Que vous soyez trop permissif ou trop sévère au yeux de l'un, vous pourriez être tout le contraire aux yeux de l'autre. De toute façon, vous êtes le seul capitaine de votre bâteau. Jetez donc les autres à l'eau.  

Un parent préparé en vaut deux! Pour le bien de nos relations familiales et amicales, mieux vaut se rappeler que rare sont les personnes véritablement mal intentionnées. Cependant, justement pour le bien de nos relations familiales et amicales, mieux vaut que chacun se souvienne qu'un conseil non demandé peut facilement blesser. Aujourd'hui, j'aimerais changer l'adage « Ça prend un village pour élever un enfant » par « Ça prend un village pour aimer un enfant ». À vous tous, aimez cet enfant, juste ça, c'est suffisant. Les parents s'occupent du reste... à leur façon!

Article rédigé par Véronique Désormeaux