Les troubles d'apprentissages : un peu d'humour

Octobre est le mois de la sensibilisation aux troubles d’apprentissage, et, chez moi, on est choyé sur ce plan ! À trois, nous composons avec le trouble d’acquisition de la coordination (dyspraxie), le déficit d’attention (trois versions différentes !) et, fort probablement, la dyslexie, qui n’est pas encore diagnostiquée officiellement toutefois, mais qui est bien observable !

 Source: Dysmoi

Source: Dysmoi

Beaucoup de « désinformation » circule en ce qui concerne les troubles d’apprentissages, beaucoup de préjugés sont véhiculés, et quand on est parent d’enfants qui ont véritablement un trouble d’apprentissage, il peut parfois être très difficile de rester zen et positif face à tous ces jugements. La vie avec des enfants qui apprennent différemment est loin d’être toujours facile, mais elle apporte une couleur et une saveur différentes au quotidien, et, en fin de compte, il est possible de trouver beaucoup de positif derrière une étiquette souvent négative !

Chez moi, nous avons un exemplaire de tda qui est H, un vrai de vrai pur et dur. H-qu’on-peut-pas-se-tromper, comme dans heureux, honnête, hypersensible, humain et... hyperactif.

Le second est I, comme dans Ingénieux, intelligent, intéressé, inventif et... impulsif. 

Et finalement, le troisième exemplaire est un autre genre de I, idéaliste, indépendant, inspiré, impliqué, et... inattentif. (Ça, c’est moi !!)

 Source: Dysmoi

Source: Dysmoi

Et ça se traduit comment, tout ça ? Les anecdotes suivantes sont tout ce qu’il y a de plus véridique, parce qu’après tout, il faut savoir en rire un peu !

* L’Inattentive a oublié d’apporter les pantalons de neige des enfants à l’école en plein mois de février. Pourquoi ? Parce que l’Hyperactif a pris 15 minutes de trop pour déjeuner (il est allé faire pipi 10 fois et a fait le tour de la table en courant entre chaque bouchée) et que l’Impulsif a échappé son bol de céréales par terre après avoir marché dans le bol d’eau du chat en voulant mettre sa vaisselle dans le lave-vaisselle en se levant trop rapidement sans regarder où il mettait les pieds, ce qui a complètement chamboulé la routine du matin habituelle de l’Inattentive, qui a du tout arrêté pour laver le plancher.  Quand l’oubli arrive une fois, on se dit qu’on est dans la lune. Quand l’oubli arrive trois matins de suite, on commence à trouver ça moins drôle !!

* L’Inattentive a également oublié les médicaments des enfants à l’école un vendredi soir parce que l’Impulsif s’est lancé tête première vers la voiture dans le stationnement sans regarder avant de traverser le stationnement complet (encore.. ), pendant que l’Hyperactif tirait sur les bras de l’Inattentive pour le faire avancer plus vite. Résultat: l’Inattentive n’a pas remarqué que l’Impulsif n’avait pas son sac d’école (dans lequel sont les médicaments le vendredi, jour d’échange des enfants de papa à maman) ni sa boîte à lunch, trop occupé à penser à ce qu’il va dire à l’Impulsif parce qu’il n’a pas regardé avant de traverser.

* L’Inattentive laisse parfois de l’eau bouillir sur la cuisinière pendant qu’il court dans la maison, attiré par les cris de l’Hyperactif en train de se faire « accidentellement » frapper pas l’Impulsif, parce que l’Hyperactif s’est « accidentellement » retrouvé à faire la tornade dans la chambre de son frère. Question de se relaxer après avoir calmé les tempêtes, l’Inattentive va alors se faire couler un bon bain chaud, oubliant que le rond de la cuisinière est allumé.

Et une dernière…

* L’Inattentive peut démarrer la laveuse un matin, aller au boulot, et oublier en revenant le soir qu’elle est pleine de vêtements trempés. Quatre jours plus tard, à court de chaussettes, l’Inattentive réalise qu’une culture de champignon s’est implantée dans sa machine à laver.... L’Inattentive a donc pris l’habitude de se faire des rappels partout, avec des rappels de rappels pour lui rappeler où sont les rappels !!

Chez vous, ça se passe comment ? Avez-vous des anecdotes à nous raconter ?

Si vous voulez en lire plus, je vous invite à regarder le texte complet dans sa version originale, que j’ai écrit l’an dernier et qui se trouve juste ici

Article rédigé par Annie Goudreau
Mon blogue : Morceaux arc-en-ciel