Superwomen... même au lit ?

La perfection existe-t-elle ? Non, bien évidemment ! Par contre, nous aimerions tant l’atteindre en étant la super femme ménagère, la super mère, la super cuisinière, la super épouse et bien entendu, la super amante. A trop vouloir devenir la femme modèle dans tout, nous nous essoufflons. De plus, une fois au lit, c’est la panne !

Il ne faut pas s’attendre à de fantastiques orgasmes si vous pensez au ménage à faire, aux contrats de travail à réaliser ou à la couleur de vos murs de chambre à repeindre pendant que votre conjoint caresse votre corps. Si vous faites tout passer avant le sexe, gageons que les fréquences de vos relations sexuelles seront faibles. Si vous ne dites jamais à votre partenaire ce qui vous excite sexuellement, il ne réussira sûrement pas à éveiller votre libido. Si vous ne séduisez jamais votre homme, il y a de bonnes chances, qu’avec le temps, le désir s’effrite. Des exemples comme ceux-ci, je pourrais vous en écrire pendant des heures. Ils ont tous un point en commun : ils amènent des problématiques sexuelles. Pannes de désir, absence d’orgasmes, douleurs vaginales, etc. font partie du quotidien de nombreuses femmes. Nous voulons tellement être parfaites au lit, que la pression que nous nous mettons sur nos épaules nous empêche de s’abandonner et de prendre goût au sexe.  Mais qui a dit que nous devions absolument faire l’amour de telle ou telle façon, aimer le sexe anal, baiser dans toutes les positions possibles et inimaginables, etc ? Nous sommes les maîtres de notre plaisir sexuel et à trop vouloir ressembler à nos voisins, nous oublions de se connecter sur soi et d’éprouver du plaisir.

Que ce soit dans les médias ou dans les livres, nous sommes bombardées d’information sur comment atteindre l’orgasme de maintes façons, comment satisfaire son homme en quelques étapes, comment réussir nos préliminaires, etc. Au dire des femmes dans les lignes ouvertes ou dans les magazines, nous devons toutes être des bombes sexuelles et nous ne sommes pas normales si nous ne jouissons pas à toutes les relations sexuelles ! Si nous avouons à nos amies de filles que nous n’aimons pas tant que ça faire une fellation à notre chum, nous nous faisons regarder avec des yeux ronds. Mais si nous nous donnions la peine de questionner notre entourage sur leur satisfaction sexuelle véritable, nous serions sûrement surprises de constater que ça ne va pas si bien que ça dans toutes les chambres à coucher. Pourquoi ? Parce que vous n’êtes pas la seule à chercher la perfection au lit. Bien des femmes oublient leurs propres désirs sexuels au profit de la performance. Ce n’est pas pour rien que les demandes pour des consultations en sexologie ont grimpé en flèche au cours des dernières années.

Tout le monde a son petit mot à dire sur l’éducation de vos enfants ou sur les bons repas à leur préparer. La société s’infiltre dans notre quotidien et c’est à nous de prendre ce qui nous convient et jeter le reste aux poubelles. C’est la même chose pour la sexualité. Il n’y a pas de recettes pour être épanouie sexuellement puisque notre éducation sexuelle, nos expériences sexuelles et notre personnalité influencent différemment la sexualité de chaque femme. C’est à nous de trouver nos propres moyens pour répondre à nos besoins sexuels. La communication dans le couple est parfois mise de côté mais au lit, si nous ne parlons jamais, nous ne réussirons pas à développer une complicité sexuelle qui nous amènera vers le plaisir sexuel. Arrêtons de penser à l’atteinte de l’orgasme à tout prix et concentrons-nous plutôt sur tout ce qui englobe la sexualité. Qui sait, grâce à ce conseil, vous jouirez peut-être bien plus qu’avant !

Article rédigé par Sophie Brousseau, sexologue
Visitez son site
Suivez Sophie sur Twitter