S’organiser autrement!

On a tous un calendrier à la maison ou au bureau sur lequel on note à peu près tout.  Mais quand on n’est pas chez soi ou au bureau et qu’on doit prendre un rendez-vous, pas pratique, alors on note dans notre agenda en bon vieux papier, ou dans notre agenda virtuel, comme moi.  Sauf que c’est embêtant, si mon cellulaire m’abandonne, je perds toute « ma vie » !  Moi et ma mémoire de poisson rouge (ou de Doris, selon mes fils!), on note tout tout tout (ou presque!) dans notre agenda électronique, parce qu’on oublie tout tout tout (sans exception...)

 Crédit photo : Annie Goudreau

Crédit photo : Annie Goudreau

Ainsi, suite à la suggestion du psychologue m’ayant confirmé ma « mémoire de Doris » (comprendre ici :  déficit d’attention de type inattentif….), j’ai découvert (hum hum!) un autre système de prise de notes…  que mon conjoint utilise depuis longtemps, de même que ma mère et ma sœur, à leurs façon. Mais moi, un tantinet tête de cochon, ça m’aura pris un psy pour me convaincre que c’était peut-être pas une mauvaise idée, finalement!

 Crédit photo : Annie Goudreau

Crédit photo : Annie Goudreau

Le « Bullet journal ».

Qu’est-ce que c’est, le Bullet Journal?

Un cahier, un calepin ou la technique de ma mère, des feuilles « lousses » (quoique c’est pas une bonne idée pour les Doris de ce monde) qu’on aménage à notre goût avec plus ou moins d’espace et de couleurs, et dans lequel on note notre planning de la journée (de la semaine, du mois!) dans le style « bullet »,

  • Comme
     
  • Ça.

On y met les repères visuels qui nous accrochent, au besoin ou pas, mais l’important, c’est de noter les détails qu’on ne considère peut-être pas importants au moment où on les écrit.  Tsé, les détails qui nous font dire sur le coup « ahhh, pas besoin d’écrire ça, je vais m’en rappeler ».  Mouais.  Pas moi.

 Crédit photo : Annie Goudreau

Crédit photo : Annie Goudreau

Dans mon Bullet Journal, j’écris tout… incluant ce que je dois mettre dans ma valise pour un voyage d'une seule nuit chez mes parents, mais surtout, ce que je dois ramener (facile pour moi de faire une valise!  Mais revenir chez moi sans rien oublier… ouf! Jamais arrivé encore!!)

À chacun de trouver sa façon de faire qui lui convient, mais dans mon cas, ce système est on-ne-peut-plus fonctionnel!!

Ainsi, je prends quelques instants pour faire mon mea culpa…

Maman, toi qui fais des listes sur le frigo depuis des années. Chéri, toi qui trimbale ton calepin et tes 22 crayons partout avec toi, vous aviez raison, ça aide pour vrai. 

Voilà c’est dit!

Et vous, avez-vous un système particulier pour ne rien oublier?

Pour plus d’idées, vous pouvez aller lire l’article suivant publié sur le site du Huffington post

AArticle rédigé par Annie Goudreau
Son blogue : Morceaux-arc-en-ciel