Si on planifiait nos repas?

Il m’arrive souvent de manquer de temps et de trouver la gestion des repas les soirs de semaine un peu compliquée. Entre le boulot, le retour de l’école, les devoirs des enfants et les autres engagements en soirée, prendre le temps de préparer des repas diversifiés et élaborés n’est pas chose simple.

Qu’à cela ne tienne, j’ai découvert récemment le bonheur de la cuisine entre amies. Nous nous rassemblons, 2 ou 3, maximum 4 amies, le dimanche et pendant que les enfants jouent, nous cuisinons 4 repas de semaines et 2 grandes quantités de salades-repas pour nos lunchs du midi.

Le tout nécessite un peu de planification en semaine, mais rien de bien complexe. À partir de livres de recettes santés (Kilo cardio, Manger et bouger au féminin, Cuisine futée Parents pressés etc.), nous sélectionnons ensemble des recettes qui plairont aux différents membres de nos familles respectives, le choix est tellement varié! Nous calculons individuellement les quantités que nous aurons besoin selon le nombre de personnes que nous sommes dans chaque famille et le besoin d’avoir des restants pour des lunchs.

Ensuite, nous rédigeons la liste des items requis pour les différentes recettes et accompagnements. Nous nous répartissons de façon équitable l’achat d’aliments ou de condiments de façon à diminuer les coûts et les risques de perte. Ainsi, une se chargera du basilic, une autre de la coriandre etc. Même chose pour les légumes ou encore les féculents (riz, orge, couscous etc.) . Nous prévoyons aussi tous les contenants nécessaires pour rapporter le tout à la maison (confidence : mes Intelli-frais de Tupperware font un travail remarquable pour l’organisation de mon frigo, bien qu’ils ne soient pas conçus pour le four à micro-ondes, donc au moment de réchauffer mon frigo, je « portionne » mes assiettes avant de réchauffer le tout!).

Une fois sur place, chacune met la main à la pâte pendant que les enfants s’amusent ensemble. Les enfants peuvent aussi nous aider, nous leur donnons alors des tâches adaptées pour eux, par exemple : couper les légumes, mélanger des préparations, faire la vaisselle etc.

En quelques heures à peine, nous arrivons à produire les repas prévus et chacune repart de son côté avec des repas tout prêts et la cuisine utilisée est bien sûr, impeccable! Le plus dans tout ça, je passe un agréable moment avec mes copines où nous jasons et rions ensemble, tellement mieux que de passer tout ce temps seule dans ma cuisine. C’est en prime nettement plus rapide car pendant qu’une s’occupe des légumes, une autre prend en charge la cuisson des pâtes et ainsi de suite.

Crédit photo : Marie Larivière

Crédit photo : Marie Larivière

Trucs et astuces 

  • Je réserve une tablette du frigo pour les contenants de repas préparés, visuellement, on s’y retrouve mieux.
     
  • J’ai un grand tiroir dans mon frigo, il est quant à lui réservé pour les collations des lunchs de semaine : yogourt, contenants de crudités et de fruits coupés, yogourt à boire, lait de soya au chocolat donc le matin venu, fiston choisit lui-même ses collations au gré de ses envies.
     
  • Calculer des portions supplémentaires pour les lunchs permet de sauver du temps de préparation et de maximiser les produits achetés.
     
  • Cuire plus de féculents que prévu et congeler l’extra en portion de 1 ou 2 tasses (identifier l’emballage en conséquence), toujours pratique d’avoir des pâtes prêtes pour dépanner quand on est pressé.
     
  • Se procurer, par exemple, une nouvelle épice ou condiment chaque semaine permet de répartir les coûts et de bien s’équiper.
     
  • Laisser fiston choisir quand chaque plat sera servi, il a ainsi l’impression d’avoir un certain pouvoir décisionnel! ;)
     
  • Identifier dans les livres de recettes les « hits » pour pouvoir les retracer et les refaire rapidement.

Et vous, comment planifiez-vous vos repas de la semaine? Avez-vous des trucs à partager?

Article rédigé par Marie-Claude Larivière