Remise en forme, 1ère étape

Je me suis toujours dit que j’allais être le genre de mère qui participerait aux activités avec ses enfants et que je n’allais pas me contenter de les regarder. Je suis le genre de maman à être assise par terre avec mes filles pour jouer avec elles (activité que je privilégie très souvent au détriment des tâches ménagères), au parc je me balance avec elles, à la piscine je nage avec mes puces, en hiver quand ma grande glisse, je glisse avec elle, vous voyez le genre ?

C’est après avoir été à iSaute avec ma grande, bien que j’aie été capable de sauter et m’amuser avec ma puce, j’ai eu une révélation ! Si je veux continuer à être le genre de mère participante, je dois me remettre en forme. Disons que de sauter sur des trampolines a été beaucoup plus demandant que je ne l’avais prévu. J’étais contente d’y être allée pour l’heure parent/enfant parce que l’activité était limitée à une heure ! Cependant, ça ne m’a pas empêchée d’y retourner avec ma fille plus d’une fois.

Évidemment, j’ai du poids à perdre et même beaucoup, mais il reste que, pour l’instant, mon objectif principal est la remise en forme avec, comme effet secondaire non négligeable et souhaitable, la perte de poids. Pour une fois qu’un effet secondaire est désiré !

Je vais donc vous raconter les hauts et les bas (j’aimerais bien ne pas en avoir, mais il faut être réaliste) de mon processus de remise en forme. Je désire faire ma remise en forme à partir de ma maison et en famille lorsque c’est possible, car de fréquenter un gym ou d’assister à des cours demande beaucoup de temps loin de ma famille que je ne suis pas prête à consacrer, car je travaille déjà à temps plein.

Remise en forme

Je suis consciente que, pour être la meilleure maman que je puisse être, je dois d’abord prendre soin de moi (dans mon cas, c’est souvent beaucoup plus facile à dire qu’à faire). Pourtant, si vous me le demandiez, je vous dirai que je prends du temps pour moi, ce qui est vrai, mais force est d’admettre que je n’en prends pas assez, car je trouve difficile d’intégrer une remise en forme à mon horaire. Suis-je la seule dans cette situation ? Je ne ferai cependant pas du manque de temps une excuse pour ne pas atteindre mon objectif bien que ça soit un défi de taille.

Je dois vous admettre que mon début de remise en forme n’est pas couronné d’un succès fou. Je voulais commencer lentement en faisant des activités plus informelles et régulières en famille comme marche, glissade, patinage puisque ma grande adore les activités hivernales. Mais, avec l’hiver sibérien que nous avons, disons que, la plupart du temps, je n’ose pas sortir avec ma plus jeune de 13 mois qui, bien qu’elle marche, dehors, ne bouge pas assez et est encore dans l’impossibilité de me dire quand elle a froid.

Remise en forme

 

Les fois où j’ai osé faire une promenade, pousser la poussette a été tout un exploit que je qualifierai même de sport extrême ! J’ai une poussette avec de petites roues qui n’est pas tout terrain et reste donc prise partout dans la neige et la glace (car, par chez moi, les trottoirs ne sont pas vraiment bien déneigés). Conséquemment, nous avancions à pas de tortue et ma fille trouvait les marches pas mal ennuyantes. Comme je me vois mal expliquer à ma puce de 4 ans les raisons pour lesquelles nous marchons en plein milieu de la rue, j’ai abandonné, temporairement, l’idée de faire des marches régulières en famille.

La prochaine étape de ma remise en forme sera d’essayer de faire des entraînements dans le confort de mon salon.

Mettez-vous votre forme à l’horaire ?

Article rédigé par Chantal Hudon