L'erreur de jeunesse, ou quand le tatouage se transforme en tache

 Crédit photo : Annie Goudreau

Crédit photo : Annie Goudreau

Ça, il y a 20 ans, c'était une abeille pleine de signification pour moi.

Aujourd'hui, c'est un « coq » pour mes fils et une « tache » pour mon chum.

Alors quand on m'a offert de tester la nouvelle technologie laser pour enlever les tatouages chez Epiderma, c'est avec joie que j'ai accepté! 

Très inquiète par rapport à la douleur et aux conséquences d'un tel traitement, j'ai rapidement été rassurée par la technicienne de la clinique Epiderma Crémazie (à Montréal), actuellement la seule clinique offrant ce traitement au Québec.

On m'a expliqué que la technologie utilisée est le RevLite Q-Switch, un laser médical de classe 2 approuvé par la FDA.  Le faisceau laser très étroit, dont la longueur d'onde est déterminée en fonction de la couleur de l'encre à estomper, va casser l'encre du tatouage en toutes petites particules qui seront éliminées par la suite par le système lymphatique.  Plus le tatouage est situé près du cœur, plus vite la circulation sanguine éliminera les particules d'encre, le vert et le jaune étant les couleurs les plus difficiles à éliminer complètement.  Cette méthode est très efficace et a l'avantage énorme de ne pas laisser de cicatrice, si on prend soin de notre tatouage après chaque traitement!

La façon de procéder est très simple.  Avant de commencer, un bilan de santé est effectué afin de s'assurer que tout est beau à ce niveau et un plan de traitement est élaboré.  Il faut savoir que plusieurs traitements sont nécessaires pour faire complètement disparaître un tatouage!  Ma tache, par exemple, nécessitera de 4 à 6 traitements, avec un intervalle de 2 mois entre chacun.

L'endroit à traiter est ensuite gelé avec de l'air très très (très!) froid, puis le laser est appliqué pendant un gros 3 secondes et demi. (voir photos ci-dessous)

Ce n'est pas une partie de plaisir (oui, ça fait mal) mais ça ne dure que 3 secondes, carrément!  Et une fois terminé, ça a l'air de ça (voir photo ci-dessous).

 Crédit photo : Annie Goudreau

Crédit photo : Annie Goudreau

Quelques jours plus tard, de ça :

 Crédit photo : Annie Goudreau

Crédit photo : Annie Goudreau

L'endroit testé demeure sensible pendant quelques jours... il est très important de bien protéger la plaie avec un onguent antibactérien et un pansement, ça aide vraiment!

Mais le plus important:  Est-ce que ça fonctionne?

Ohhhhhh oui!

Après 2 mois, ma tache est clairement plus pâle. Mon deuxième traitement a eu lieu la semaine dernière, alors vous aurez la suite dans quelques mois!

 Crédit photo : Annie Goudreau

Crédit photo : Annie Goudreau

Pour plus de détails sur le détatouage chez Epiderma, cliquez sur le lien suivant : https://epiderma.ca/detatouage/traitement

Article rédigé par Annie Goudreau