On fait quoi pour la fête des pères quand papa et maman ont pris 2 chemins de vie différents?

Mère célibataire depuis 2 fêtes des pères, en route vers ma 3ième, je me suis posée la question suivante (je me la pose à chaque année!) :  On fait quoi pour la fête des pères quand papa et maman ont pris 2 chemins de vie différents?

On exprime notre reconnaissance à l’autre parent parce que c’est un parent, ou on fait semblant de rien parce qu’on ne s’aime plus (et ne se parle plus!)?  Et on fait quoi avec nos enfants qui veulent faire des bricolages pour papa alors qu’ils sont avec nous? 

J’avoue humblement que ce n’est pas toujours facile de reconnaître les bons coups ou de remercier l’autre parent quand on ne partage plus sa vie (après tout, si on est plus ensemble, c’est pour une raison, non?), c’est même parfois difficile à faire quand on est toujours un couple!  Et de souligner les bons coups de l’autre parent quand un nouveau conjoint ou une nouvelle conjointe est dans le portrait, ça complique encore un peu plus la situation!  Il ou elle va penser quoi si je dis merci à papa?  Les enfants qui célèbrent, ça passe... mais l’ex? 

J’ai beaucoup réfléchi (oui oui!), et j’en suis venue à la conclusion suivante : avant d’être un « ex », l’autre parent était un papa.  Et malgré le fait qu’il est maintenant un ex, il reste encore un papa! 

Je vois personnellement en la fête des pères une occasion de remercier l’être humain qui a fait qu’un jour, d’autres êtres humains ont vu le jour.  Une occasion de le remercier d’investir du temps, de l’énergie, de l’amour dans ces êtres-là, pour qu’ils continuent d’évoluer en beauté et en santé.  Et dans ma situation toute personnelle, où on doit composer avec des enfants pas-tout-à-fait-comme-les-autres, où le boulot de parent demande un petit peu plus d’investissement (on ne se le cachera pas!), je crois qu’il est doublement important de souligner cet investissement de l’autre parent, qu’il soit « ex » ou « pas-ex ».

Et les enfants?

Évidemment, les enfants feront leur boulot d’enfants et bricoleront plein de douceurs à leur papa!  Cette année, pour la fête des pères, mes fils seront avec moi, puisque la date tombe sur un week-end à maman.  Mais s’ils veulent parler à papa, ou voir papa, c’est avec plaisir que je les encouragerai à le faire!  J’ai réalisé avec le temps qu’au milieu de deux adultes qui marchent sur des chemins différents, il y a (dans mon cas!) deux petits êtres qui essaient de marcher sur les deux routes en même temps.  Et qui ont envie de dire à leur papa qu’il est le meilleur et le plus fort!

Merci à toi, papa-de-mes-fils, d’être présent dans leur vie. Tout simplement!

Étant aussi la fille de quelqu’un, je profite de la tribune que j’ai ici pour dire à mon papa à moi que je l’aime, qu’il est le meilleur et le plus fort!  J’ai envie de souligner toutes les belles choses de la vie que j’ai apprise grâce à lui, de lui rendre hommage pour sa patience envers mes (pas de) talents de rénovation/construction, merci d’avoir pris le temps de regarder et de répondre aux dizaines de courriels que je lui envoi pour avoir son opinion sur ci ou ça, pour le temps qu’il consacre à m’aider à m’en sortir avec mes travaux de toutes sortes..  merci mon papa, et je t’aime!

Article rédigé par Annie Goudreau
Vous pouvez aussi la lire ici : http://morceaux-arc-en-ciel.blogs