Mon creux automnal

L’automne est en route, et mon creux automnal, ma mini dépression passagère, est en route aussi. En effet, je me sens toujours moins motivée et moins hop la joie à ce temps-ci de l’année. Difficile pour moi d’expliquer pourquoi… L’été, je me sens vraiment vivante. C’est une saison que j’adore. Je fais énormément d’activités avec mes proches. Mais l’automne! Hum. La chaleur et les activités d’été sont derrière moi et je dois encore attendre plusieurs semaines avant de célébrer Noël, fête que j’adore. Parce que oui, j’aime beaucoup l’hiver aussi! Je suis une fille qui adore le ski, que ce soit dans l’eau l’été ou dans la neige l’hiver. Mais en automne, et bien, il n’y en a pas du tout. Alors je vis ce que l’on peut appeler un creux. C’est comme ça chaque année, depuis longtemps!

Photo : Émilie Poirier

Photo : Émilie Poirier

J’ai donc décidé de me trouver des activités amusantes pour apprécier davantage l’automne. Tout d’abord, les promenades en forêt sont vraiment plaisantes; les paysages sont à couper le souffle, et la température est parfaite pour marcher longtemps dehors, même avec un petit en porte-bébé. Nous sommes chanceux au Québec d’avoir une si belle diversité dans les saisons, alors aussi bien en profiter. C’est aussi une belle occasion pour se ressourcer en famille dans la nature.

Photo : Bruno Poirier

Photo : Bruno Poirier

Ensuite, je ne suis pas à la base une fan de l’Halloween. Je ne mange pas de bonbons, et je suis plutôt stricte sur l’alimentation de mes enfants. Mais j’ai décidé d’en faire un événement amusant tout de même, puisqu’il a lieu durant la saison où je m’ennuie un peu. Chaque année, je fais des desserts sur le thème de l’Halloween, j’organise une belle soirée avec des amis pour ramasser des bonbons avec les plus petits et je prépare des déguisements familiaux. Voici notre thème de l’an dernier, les pirates! L’Halloween devient donc une journée que mes enfants et moi attendons avec impatience, et que nous préparons ensemble plusieurs semaines à l’avance. Cette fête, que je trouvais un peu plate au départ, devient donc une réjouissance qui met de la bonne humeur dans le mois d’octobre.

Photo : Promenades St-Bruno

Photo : Promenades St-Bruno

C’est ainsi que même si l’automne n’est pas ma saison préférée, je réussis à en faire une saison amusante. J’essaie que mes enfants ne se rendent pas compte que je trouve ces mois plus ennuyants, en leur organisant plein d’activités et en rendant l’Halloween vraiment amusante.

Émilie Poirier

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram