Mon cœur a survécu à la rentrée à la garderie de bébé

Ce moment fatidique dans ma vie de maman est arrivé; mon bébé a commencé la garderie! Retour au travail oblige, le voilà entre les mains d’une éducatrice... en qui j’ai pleinement confiance, mais qui n’est pas moi. J’avais cru que ce serait plus facile, vu qu’il est mon deuxième... mais non!

J’ai soigneusement choisi son milieu de garde, j’ai interrogé longuement son éducatrice sur ses façons de faire, j’ai même choisi les couches lavables qu’il porterait pour ses premières heures loin de moi. Et pourtant, mon cœur s’est serré quand j’ai refermé la porte de la garderie pour retourner chez moi, toute seule. Deux semaines plus tard, force est d’admettre qu’il a du plaisir là-bas, avec des amis de son âge. Et je dois avouer que mon retour au travail m’excite un peu. J’aime mon domaine de travail, même si j’aime mes enfants à la folie. J’ai consacré neuf mois de grossesse et un an de congé de maternité à ce bébé-là, je lui ai donné le meilleur de moi-même durant tout ce temps-là. Maintenant, c’est le temps de penser à moi un petit peu, quelques heures par jour durant lesquelles j’accomplirai un travail que j’aime et que j’amasserai des sous pour la famille. Je lui ai permis de rester collé à moi le plus longtemps possible... et je me sens quand même coupable de l’envoyer à la garderie. Il est encore si petit!

Crédit photo : Émilie Poirier

Crédit photo : Émilie Poirier

En jasant avec mes amies, on dirait bien que c’est un sentiment qui est omniprésent chez presque toutes les mamans; la culpabilité. Même si je m’ennuie de mon coco, je profite de toutes mes heures avec lui pour le coller, le caliner, jouer avec lui... Et, à mon grand désarroi, le retour au travail n’est pas plus facile parce que c’est mon deuxième et que je savais à quoi m’attendre!

Et vous, comment s’est passé le début de la garderie de votre bébé?

Article rédigé par Émilie Poirier