Lettre au père de ma fille…

Il y a eu des discordes, des désaccords, des mésententes…

Il y a eu des ajustements, des discussions, des compromis…

Il y a l’entente, l’harmonie, la complicité parentale.

Fête des Pères

Un matin d’octobre 2004, j’apprenais que j’avais un petit être qui se faisait une place dans mon ventre. Sa venue n’était pas prévue, nous venions tout juste d’emménager ensemble et nous étions à bâtir une famille recomposée avec nos enfants respectifs : 5 enfants c’était déjà beaucoup. 

J’étais nerveuse, je n’étais pas prête à vivre cette grossesse, ma deuxième grossesse. Je l’avais imaginé autrement. 9 mois de maux de cœur, de questionnements, de nervosité et de doutes… 9 mois à me demander si j’allais aimer cet enfant… 9 mois à t’avoir à mes côtés et où tu m’as épaulé du mieux que tu pouvais dans cette aventure.

Océane est née dans une famille pas reposante qui vivait bien des tumultes…

Les tumultes ont mené à une rupture et de conjoints-amoureux-parents nous sommes devenus des ex, mais toujours parents d’une merveilleuse petite fille. Au début, la transition ne fut pas facile. Il y a eu des disputes, des discordes d’ex… Et puis, avec le temps, la cicatrisation, les discussions, les ajustements et maintenant l’entente et la complicité parentale.

Grâce à toi, je suis une meilleure mère et, en cette fête des Pères, je voulais te dire MERCI.

Merci d’être ce père aimant, attentionné aux besoins de notre fille et disponible. La maman-poule que je suis a parfois du apprendre à laisser du leste à contrecœur et à s’ajuster aux différentes approches éducatives, mais, de ton côté, je sais que tu acceptais et acceptes encore que nous sommes différents dans notre façon d’éduquer notre fille et que tu es toujours disponible à discuter, à échanger et à ouvrir ton cœur et ton esprit pour le bien de cette enfant que nous avons mis au monde. 

Merci de jouer, avec moi, ce rôle si important que d’être parent malgré les désaccords et les points de vue différents.

Tu as à cœur le bien-être physique, mental et émotif de notre belle grande Fillette et, pour cela, MERCI du fond du cœur. Je n’aurais pas pu trouver meilleur père pour cette enfant que toi. Merci d’être cet Ex compréhensif, ouvert et disponible. Je l’apprécie sincèrement !

Bonne fête des Pères.

Article rédigé par Hélène Boissonneault
Son site: www.educatrucs.com
Sa page Facebook:  www.facebook.com/educatrucscom