L'été... on décompresse !

L’été c’est fait pour jouer, on connait la chanson mais l’applique-t-on ? Après avoir été bousculé par la routine scolaire et celle du travail pendant plusieurs mois, pourquoi ce fait-il que nous nous entêtions à prévoir, planifier, organiser nos vacances d’été ?

En y réfléchissant bien, la réponse est simple! Nous sommes tellement habitués à nous sentir encadrés et supportés par un cadre prévisible, que la farnienté devient une quête à laquelle nous n’avons parfois pas même envie de s’approcher! Ça suffit, on arrête tout pendant les vacances et on relaxe! Pourquoi?

-          Parce que notre santé mentale et physique en dépendent.

-          Parce que nos enfants, stimulés à l’année, ne gagneront qu’à redécouvrir leur créativité.

-          Parce que l’imprévu et la détente sont deux façons de reprendre plaisir aux moments doux de la vie que l’on ne saisit pas dans le feu de l’action.

Voilà!

Comment faire maintenant pour y parvenir?

Dites-vous que dès que les vacances scolaires débutent, toute la famille passe en mode « économie d’énergie » et ce, même si vous travaillez encore. Tentez de laisser tomber certaines habitudes…

-          On laisse tomber les listes et les réservations lorsque possible et on fonce dans le grand monde de l’imprévu! De temps en temps, ça n’a jamais tué personne!

-          On simplifie les lunchs

-          On se lève plus tard, si le trafic le permet

-          On déjeune dehors au soleil

-          On prend des marches le soir et on se paye un bon cornet avant le dodo

-          On ferme l’ordinateur et le cellulaire S.V.P.!

-          On emprunte des romans à la bibliothèque et on invite les enfants à lire également

-          On fait des piques-niques, dans la cour s’il le faut ou en jumelant cela à de petites randonnées.

-          On prend le temps d’ajouter des couleurs à nos salades, à nos limonades… Saviez-vous que la menthe pousse comme de la mauvaise herbe et qu’elle agrémente très bien les cocktails estivaux? Utilisez-la!

-          Parlant d’herbes, on en profite pour jardiner et se mettre les mains dans la terre. C’est libérateur pour l’esprit!

-          On n’a pas de place pour un jardin? On en fait un en pot sur le balcon ou on participe à celui de notre communauté et on y invite nos enfants!

-          Bref, on fait tout ce que l’on aime, ce qui nous repose le corps et l’esprit et on propose à nos enfants à faire de même. Quelle belle valeur à transmettre!

Et savez-vous quel sera le plus beau cadeau que vous pourrez vous offrir dans toute cette aventure de détente estivale ? Celui de poursuivre ces bonnes habitudes tout au long de l’année en vous rappelant que la vie est belle et courte et qu’il vaut mieux en profiter !

Bonnes vacances, en famille !

Article rédigé par Marianne Roberge