LE truc qui a sauvé mes soirées….ou presque!

Comment se passent vos soirées? Est-ce que l’heure du coucher s’étire chez vous?

Ici, une de mes filles avait beaucoup de difficulté avec le moment de se coucher. Après avoir investigué et réglé quelques petites choses (dont les poussées dentaires qu’on a connu de 6 mois à 3 ans!), j’avais l’impression qu’elle avait pris de mauvaises habitudes. Elle se relevait plusieurs fois pour… rien en bout de ligne.

Je cherchais donc une façon simple de l’encourager à rester dans son lit, ou du moins, dans sa chambre, le soir venu.

Et je suis tombée sur ce truc. Au premier coup d’œil je me suis dit que ça ne fonctionnerait pas. Je ne sais pas pourquoi d’ailleurs. Parce que quand je me suis décidée à l’essayer, ce fut un succès immédiat! Depuis, ma fille reste dans sa chambre ou dans son lit, sauf exception.

Miracle!

Et le truc est tellement simple! L’idée générale, est de donner trois chances à l’enfant. Et une fois les trois chances perdues, ily a une conséquence (douce et logique). L’important, c’est d’imager ces trois chances.

Je vous donne l’exemple que j’ai fait pour ma Puce, mais je vous encourage à le modifier pour le rendre significatif pour vous et votre enfant. Mon exemple, je l’ai fait très rapidement, avoir mis plus de temps, il pourrait être plus joli, mais tout aussi efficace!

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

Chaque fois qu’elle sort de sa chambre, on lui enlève un cœur. En fait, c’est la consigne. Parce qu’elle aime tellement ses cœurs qu’elle s’est organisée pour ne jamais en perdre encore! Si elle s’était rendue à perdre ses trois cœurs, elle aurait eu une conséquence : on aurait fermé sa porte.  Je m’étais préparé aussi à lui donner une petite récompense (un collant) les lendemains matins où elle aurait gardé tous ses cœurs, pour l’encourager. Elle a été tellement championne que je ne l’ai pas fait.

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

Oui, simple de même!

Et efficace! Depuis, elle reste dans sa chambre le soir. À la place, elle s’est mise à crier de son lit, pour qu’on aille la voir! Ahah!

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

Article rédigé par Catherine Galarneau