Le langage de signes pour bébé... pas si nouveau !

Vous avez peut-être déjà entendu parler du langage de signes pour bébé au cours des dernières années. Vous vous êtes peut-être dit : « Une nouvelle mode encore! ». Et bien non, l’utilisation du langage de signes avec les bébés et les bambins entendants n’a rien de nouveau et avec tous les bienfaits démontrés grâce à son utilisation, cela n’aura rien d’une mode passagère.

Utiliser ses mains pour communiquer est en fait très naturel. Vous le faites beaucoup plus souvent que vous ne le pensez. Vous envoyez des bisous, vous saluez, vous pointez du doigt. Le développement de la motricité fine des bambins leur permet de reproduire ces gestes autour de l’âge d’un an. Ils vous imitent en faisant « au revoir » de la main. Ils ont compris que c’était une façon de communiquer.

Un peu d’historique (1)

En 1982, les docteures Linda Acredolo et Susan Goodwyn, deux spécialistes dans le développement de l’enfant et le développement du langage chez l’enfant, ont découvert que les bambins, entre l’âge de 10 et 24 mois, utilisaient de façon spontanée des gestes simples pour représenter les mots qu’ils étaient incapable de prononcer.

Suite à deux décennies de recherches, principalement  effectuées au « National Institutes of Health » aux États-Unis, les docteures Acredolo et Gookwyn ont démontré que l’utilisation du langage de signes pour bébé avait entrainé de nombreux bénéfices chez les enfants et leurs parents. En plus de réduire de façon significative les frustrations de l’enfant et des parents, il renforçait le lien d’attachement parent-enfant, il favorisait le développement du langage oral et le développement émotionnel de l’enfant et pouvait même augmenter le QI de ceux-ci.

Au cours de leurs travaux de recherche, elles ont publié les livres Baby Signs et Baby Minds et ont fondé Baby Signs Institute. De par l’enseignement de l’approche « Baby Signs » au Canada anglais, une version québécoise a fait son apparition en 2004. L’entreprise Signé Bébé, fondée par Valérie Paré et son associée  Marie Danielle Boucher, a mis sur pied les premiers ateliers d’initiation au langage de signes pour bébé et bambin, avec du matériel pédagogique francophone, tiré en grande partie de la langue des signes québécoise (LSQ).
 

langagedessignes.jpg

Témoignages

« J’ai entendu parler du langage des signes pour bébés quand mes jumeaux avaient 9 mois et j’ai eu envie d’essayer! J’ai donc commencé avec 3 signes : encore, lait et dodo. Vers 1 an, ils les avaient acquis et j’en ai intégré d’autres : veut, dehors, papa, maman, manger, fini, jouer et aider! À 13 mois, ils faisaient des demandes de 2 mots signés. Je pouvais ENFIN les comprendre!» Marie, maman d’Alexi et Béatrice

« Pour la première fois, mon petit bonhomme de 9 mois m’a dit qu’il avait soif à l’aide des signes!!! C’est tellement agréable pour une maman de comprendre ce que son bébé essai de lui dire. Le langage de signes, c’est un outil de plus pour communiquer. Je suis bien heureuse d’avoir suivi cette formation. Je la conseille sans hésitation. C’est super intéressant et si utile au quotidien. »  Josianne, maman d’Éloi

«  Je suis allée à l’atelier avec ma fille de 6 mois. J'ai commencé à lui montrer le signe du lait à toutes les fois que je lui présentais le sein ou un verre de lait. C'était un jeu! Vers 10-11 mois, elle a commencé à l'utiliser! WOW! Je savais maintenant ce qu'elle voulait. Nous commencions à nous comprendre! Elle pouvait jouer et s'arrêter subitement pour me regarder et me faire le signe du lait!  Ses yeux s'illuminaient lorsque je lui donnais son verre de lait. » Catherine, maman de Rosemarie

Article rédigé par Marie-Noël Harnois        
www.marienoelharnois.com
(1) Réf : www.babysigns.com et www.signebebe.com