La puberté masculine et le rôle de la mère

Maman de 2 garçons, je sais depuis longtemps que le jour viendra où mes bébés se transformeront en homme avec tout ce que ça implique de « mâlitude » : la voix qui mue, les poils qui poussent… partout. J’ai toujours repoussé ce moment dans un coin de mon cerveau, en me disant que j’avais encore beaucoup de temps devant moi avant de perdre mes bébés. Après tout, les garçons vieillissent moins vite que les filles, c’est ce qu’on dit !

Le vent a commencé à tourner chez moi il y a quelques mois, quand j’ai accepté le fait que la tache foncée au-dessus de la lèvre supérieure de mon grand n’était pas un reste de déjeuner, mais bien un « duvet » très foncé (pas le droit de prononcer le mot « moustache », Môsieur ne veut pas !). Et il y a quelques jours, la claque en pleine face : des poils… dans la région où il n’y en a pas, normalement, chez les bébés ! Mon cœur de mère s’est arrêté l’espace de quelques instants et le constat s’est imposé : mon bébé sera un jour un homme, avec du poil partout et une grosse voix grave !

Après le choc initial, un tsunami de question s’est pointé dans mon cerveau : mère monoparentale avec mes zhommes une semaine sur deux, quelle est ma place dans l’éducation de mes fils en ce qui concerne tous ces changements hormonaux ? Est-ce que je dois aborder le sujet avec eux ou tout déléguer au père et faire semblant une semaine sur deux que je n’ai rien remarqué ? Dois-je prendre les devants et parler des modifications corporelles et autres « surprises » qui viennent avec l’adolescence ? Et les poils dans le visage… je devrai m’en mêler ou pas ?

En discutant avec des amies (la plupart étant toujours en couple avec le papa), j’ai réalisé que cette tâche « éducative » incombe souvent à la mère, que papa soit là tout le temps ou pas. Chez vous, comment est-ce que ça se passe ? Les mamans qui sont déjà passées par là, comment avez-vous abordé ces sujets avec vos garçons ?

 Article rédigé par Annie Goudreau