Je suis une grand-maman

Ma vie m'a amenée là. Un jour mon fils est venu à la maison avec son amoureuse. Ils avaient une annonce à nous faire. Toute une annonce. Un petit bébé est en route.

Que d'émotions! Tout se bouscule. Tout est pareil, mais tout sera différent.

Une belle surprise.

Un jour, donc, un tout petit homme se pointe le bout du nez. Je l'ai dans mes bras. Je le berce. Le regarde, il me tend son regard. Eh oui, c'est mon petit-fils. Le premier. Mon premier.

Une vague d'amour me traverse. Le goût de le protéger, de le bercer, de l'amener là où il veut aller.

Je découvre au fil du temps le bonheur de voir un enfant, qui n'est pas le mien, grandir sous mes yeux. Se transformer. On sait comme la première année de la vie d'un enfant est à vitesse grand V. Je serai là pour en profiter.

Les années passent pour ce nouvel être humain en apprentissage de sa vie. Les parents apprennent à être parents. Comme tous les parents. Les grands-parents apprennent aussi à devenir des grands-parents.

À être présents sans être envahissants. À donner un coup de main. À faire du gardiennage. À aimer, tout simplement.

Et pour la deuxième fois, un autre petit bébé fait son apparition dans la petite famille. Et le cycle recommence. Pour l'enfant. Pour les parents. Pour les grands-parents.

Parfois, j'entends certaines personnes dire que leur amour des petits-enfants est plus grand que l'amour qu'elles portent à leurs enfants. C'est vrai que les responsabilités face à des petits-enfants sont différentes. Il est probable que c'est en pensant à cela que les gens disent ça.

J'aime mes petits-enfants d'un amour de grand-maman. J'aime mon fils d'un amour de maman. Rien de plus, rien de moins.

Prendre soin d'un enfant, c'est contribuer au devenir d'un futur homme, d'une future femme. D'un humain! Un privilège de participer à une telle évolution.

Transmettre de bonnes valeurs. Amener les enfants vers l'autonomie. Le respect de l'autre, de l'environnement. Ils seront ainsi équipés pour faire leur chemin dans la vie.

Photo : France Bujold

Photo : France Bujold

Grâce à ma petite famille, j'ai maintenant deux petits-fils.

Je suis devenue une grand-maman pour mon plus grand bonheur.

Article rédigé par France Bujold

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram