Je suis une femme ben ordinaire…

Récemment, je discutais en ligne avec des amies sur ma vie ordinaire. Il y a eu des années tellement difficiles dans ma vie, des années de dépression, de dettes énormes, de stress, de nuits trop courtes et d’anxiété et depuis quelques temps, je mène une vie tranquille, tellement tranquille à la limite de la banalité, très ordinaire.

Mes enfants sont grands et sages, dans le sens de sagesse, l’anxiété que ma fille vivait à en être malade est presque 100% disparue. Mon fils a toujours été facile, c’est le genre d’enfant qui rend jaloux tous les parents de la terre. C’est le genre d’humain que tout le monde veut connaître et que tout le monde aime. Le genre d’ado qui est invité dans mes partys d’adultes parce que les gens le trouvent vraiment intéressant et que lui accepte de venir parce qu’il trouve mes amis trippants… et il a 16 ans !

Ma fille m’en a fait voir de toutes les couleurs, VRAIMENT, elle fut tellement bonne pour mon humilité. Grâce à elle, je suis une bien meilleure mère, femme, éducatrice et intervenante mais son comportement difficile est vraiment chose du passé. Notre relation est maintenant vraiment merveilleuse et facile. Avec elle, je me redécouvre des talents, des passions, des loisirs et on a des discussions vraiment géniales, du haut de ses 11 ans.

Au travail ça va bien, dans ma vie perso et amoureuse ça va bien, monétairement aussi, en amitié c’est génial… tsé quand ça va bien…

Je sentais que je n’avais rien à dire sur ma vie car ça va bien. Que je n’avais pas d’anecdote, de trucs intéressants à dire parce que ça va bien. De discussion en discussion avec mes amies j’ai compris une chose…

Je suis moi et c’est la chose la plus facile que je puisse être.

Ce fut une révélation. Me semble qu’il y a tellement d’énergie dépensée dans une vie pour être comme si, pour être comme ça, pour fitter dans un moule… Moi après ma dépression, j’ai décidé d’être simplement moi et de l’assumer… et semblerait que j’ai réussi.

Je vis une vie qui me semble banale, ordinaire, car c’est facile pour moi, c’est simple, car je suis authentique. Je vis de façon minimaliste et ce depuis tellement longtemps que le mot n’existait pas, je suis quasi végétarienne-végétalienne (on travaille là-dessus pour le 100 %), les enfants embarquent à pieds joints là-dedans, je suis monoparentale à temps plein d'un fils vraiment AWESOME et monoparentale à temps partiel (parce qu’elle a un papa présent) de ma fille et ça va vraiment bien... J’ai tellement de professions que j’en oublie parfois quand je les nomme, je travaille beaucoup et peu à la fois car je m’amuse 95 % du temps au travail et mes enfants y sont impliqués. 

Je vis en harmonie avec mes valeurs, je fais mon pain, mon lait d’amandes depuis peu, presque tous mes repas sont faits maison, j’achète en vrac, on (ma fille et moi, je l’aide) fait beaucoup de couture, je ne mange presque plus de sucre, je ne bois pas d’alcool et je suis 100% heureuse!

Finalement, je ne suis pas une femme ben ordinaire et ma vie n’est surtout pas banale.

Article rédigé par Hélène Boissonneault