Jambon de Pâques à l’érable et ananas confits

Crédit photo : Laurence Lavigne

Crédit photo : Laurence Lavigne

Une belle pièce de viande lors du repas pascal est toujours appréciée et le jambon à l’érable est parfait pour l’occasion.

Depuis plus de 10 ans, j’en fais un rituel. À Pâques, je prépare le jambon que ma mère préparait. C’est un classique que les enfants adorent.

Voici les ingrédients de la recette :

  • 1 jambon type toupie d'environ 5 livres
  • 1 conserve d'ananas tranché en rondelles
  • 2 tasses de sirop d'érable
  • 1 et 1/2 cuillère à soupe de sauce soya
  • 1 cuillère à soupe de cassonade

Étapes de préparation :

1.    Faire bouillir le jambon dans l’eau dans un gros chaudron une vingtaine de minutes ( il doit être recouvert d'eau).

2.    Jeter l'eau ensuite et transférer votre jambon dans un plat allant au four.

3.    Préchauffer le four à 375°F.

4.    Dans un bol, mélanger le jus de la conserve d'ananas, le sirop d'érable, la cassonade et la sauce soya.

5.    Dans un plat allant au four, déposer le jambon.

6.    Verser le liquide sur le jambon et dans le fond du plat.

7.    Répartir les ananas dans le plat et sur le jambon comme sur la photo ci-dessous.

Crédit photo : Laurence Lavigne

Crédit photo : Laurence Lavigne

8.    Faire cuire la pièce de viande environ 1 heure 45 minutes et quand elle sera bien dorée, elle sera prête.

9.    Servir le jambon accompagné d'une purée de pommes de terre avec plein de beurre dedans ;)

L’avantage lorsque nous préparons un jambon est qu’il y aura des restes. Ces touskis peuvent être alors servis sous diverses formes.

Selon votre mood culinaire, vous serez en mesure de créer de nouveaux menus pour le reste de la semaine. Par exemple avec les restes, je suggère des repas simples comme des sandwichs, des salades de pâtes ou un accompagnement lors de brunchs. De plus, il se conservera au moins une semaine dans le réfrigérateur.

Bon appétit et je vous invite à visiter mon blogue culinaire qui héberge une centaine de recettes simples et délicieuses en cliquant ici.

Article rédigé par Laurence Lavigne
Dans la cuisine de Laurence