Intégration en milieu de garde : conseils pour un détachement chaleureux

L’intégration  de notre petit trésor en service de garde, peu importe son âge, est souvent une séparation difficile pour les parents, une source de stress, d’inquiétude et de tristesse. Notre cœur de mère est tout à l’envers à l’idée de laisser notre enfant à une personne que nous ne connaissons peu,  à une éducatrice. Nous voulons tous que ça se passe bien. Il y a beaucoup de choses à penser et vous ne savez plus par où commencer.

 

Savoir- Être 

Intégration à la garderie

C’est le début d’une nouvelle routine de vie pour vous et votre petit, où il va fréquenter un nouveau service de garde. Comment se séparer de son enfant tout en facilitant un détachement chaleureux avec un petit et/ou un enfant plus grand ?                                      

Restez calme, constant et en confiance

Savoir-Faire 

Votre enfant, même poupon,  ressent vos émotions.

  • Une intégration progressive est suggérée. Commencez par 1 heure le matin en votre présence. Le lendemain, on le laisse avec l’éducatrice. On ajoute des heures et routines : repas, sieste et collation selon le rythme de l’enfant. C’est une bonne façon d'habituer le cœur de maman et de bébé à se détacher, et d’établir un lien de confiance entre l’éducatrice et vous.
  • Ma  suggestion d’intégration s’applique autant pour les poupons que pour la petite enfance. Cette façon de faire est idéale lorsque vous avez beaucoup de temps avant le retour au travail. Lorsque vous avez peu de temps à consacrer à cette étape, faites la même méthode, mais de façon plus rapide. Parlez-en avec votre éducatrice, elle vous guidera dans cette démarche.
  • Il est important dès l’intégration en milieu de garde d’établir  une relation de confiance entre vous et l’éducatrice. Partagez avec votre intervenante les goûts, les activités préférées, les habitudes et  les valeurs que vous voulez transmettre à votre enfant. Quand une situation particulière se produit (séparation, maladie, etc.), il est important d’en informer votre éducatrice. Ces renseignements permettront au personnel éducateur d’être à l’écoute, de donner des soins appropriés à l’enfant, ou de mieux comprendre une réaction s’il s’agit de circonstances inhabituelles.
  • C’est le rôle de l’éducatrice de répondre à vos questions, de vous donner un résumé de la journée de votre enfant, d’être à votre écoute et de respecter vos attentes. En tant que professionnelle, elle a le devoir de respecter la confidentialité de chaque famille qui fréquente le milieu de garde.
  • Pensez à la suce et au doudou (si le bébé en a) ça va beaucoup aider à sécuriser l’enfant lors de la séparation journalière.
  • Il y a toujours une période d’adaptation, elle est différente pour chaque enfant. Habituellement, les 2-3 premières journées, tout va bien car tout est nouveau, ce sont des journées d’exploration. Par la suite, l’enfant réalise qu’il va revenir chaque jour, il a peur de l’abandon. Cette période peut durer de 2 à 3 semaines, jusqu'à la phase d’acceptation. L’enfant se sent en sécurité, il va participer davantage aux activités et s’amuser avec ses amis et son éducatrice. 
  • Donnez-lui un repère de temps. Par exemple : « Je viens te chercher après la collation ». Il est primordial de respecter votre engagement.
  • Créez un rituel : câlin, bisou et hop! dans les bras de l’éducatrice ! Gardez ce rituel chaque jour. C’est le temps de quitter la pièce. L’enfant aime bien quand il voit papa ou maman par la fenêtre pour le saluer de la main. L’éducatrice communique son empathie envers l’enfant (si celui-ci vit de la tristesse, l’anxiété, etc.). Il se sentira compris et respecté dans ses émotions. C’est une approche idéale pour créer un lien de confiance entre le petit et l’intervenante. 
  • Ne revenez pas sur vos pas pour venir voir comment votre enfant réagit à votre départ ou pour le consoler. L’enfant ressentira votre détresse, ça ne fera qu’ajouter  davantage d’inquiétude à votre bambin, et cela n’aidera en aucun temps ni vous ni la professionnelle de l’éducation.
  • Appelez pendant la journée pour vous assurer que tout va bien !

Matériel

Voici une liste de matériel IDENTIFIE au nom de l’enfant à avoir dès l’entrée, et pour toutes les années qu’il fréquentera la garderie (à adapter selon l’âge, le besoin de l’enfant et la demande de l’éducatrice).

Pourquoi identifié ? Pour éviter de perdre des morceaux, les affaires sont plus faciles à retrouver et à remettre à la bonne famille. Cela permet également de faciliter la période de l’habillement pour l’éducatrice et encore plus pour la remplaçante qui est dans le groupe occasionnellement. Pensez que l’intervenante à 5, 6, 8 ou peut-être 10 enfants à habiller.

Vous pouvez vous procurer des étiquettes personnalisées sur le site www.cestamoi.ca.

  • Couches
  • Serviettes humides
  • Vêtements de rechange selon la température
  • Vêtements extérieurs adaptés selon la température. Apportez du linge approprié même avec les variations de température. Apportez-en plus que nécessaire. C’est pour le bien-être de votre enfant.
  • Biberon
  • Verre à bec
  •   Doudou
  •   Toutou
  •  Suce
  •   Brosse à dent

La constance fera toute la différence pour avoir une intégration réussie. L’idéal est d’amener votre petit de 3 à 5 jours par semaine, les mêmes jours de la semaine et heures. Il se sentira sécurisé.

Bonne intégration ! 

Article rédigé par Linda Cusson Coach pour les familles et les éducatrices 
www.parentsbranches.com

www.facebook.com/parentsbranches