Fondation OLO

Quand on m'a proposé d'aller à un brunch familial organisé par la Fondation OLO, j'ai dit oui sans hésiter!

Fondation OLO

C'est une fondation que je soutiens, année après année, car j'adhère à leur philosophie : offrir un bon départ dans la vie à tous les futurs bébés. Et moi, tout ce qui concerne la maternité et les bébés, ça me touche énormément. Pour ceux et celles qui ne connaissent pas cette fondation, je vous explique rapidement : soutenir les futures mamans à statut précaire (ressources financières limitées) en leur offrant les aliments OLO (1 œuf, 1 litre de lait, 1 jus d'orange, vitamines et minéraux) quotidiennement. Les futures mamans ont également des suivis personnalisés offerts par une infirmière ou une nutritionniste. Toutes n'ont pas la chance d'avoir quelque chose à manger sur la table, jour après jour… Il est bon de savoir qu'il existe une fondation, qui leur donnera un bon coup de pouce. Depuis 1991, la Fondation OLO a ainsi permis à plus de 200 000 bébés de naitre en santé dans un contexte d'égalité des chances[1]. C'est beaucoup et c'est tant mieux!

Maintenant, la Fondation OLO veut aller encore plus loin en lançant son nouveau projet : 1000 jours pour savourer la vie! On ne parle plus juste de soutenir les futures mamans durant leur grossesse, mais bien de les soutenir davantage, en allant au-delà des 280 jours que dure approximativement une grossesse. La Fondation OLO aimerait que de saines habitudes alimentaires fassent maintenant partie de la vie quotidienne de ces nouvelles familles. Les 1000 jours correspondent donc à la grossesse plus les deux premières années de vie du poupon. C'est tellement une bonne idée de soutenir et d'outiller la famille dès l'arrivée du nouveau-né! De nos jours, avec le rythme de vie toujours aussi rapide et sollicité de partout, nous sommes souvent pris de court lorsque vient de préparer les repas. Je ne crois pas me tromper en disant que nous avons tous à cœur le désir de bien s'alimenter. Si, en plus de savoir bien manger, on pouvait intégrer de nouvelles habitudes? Ce serait super! Dans cette perspective, il faut aussi penser aux « à-côtés », car bien manger ne veut pas seulement dire d'avoir les 4 groupes alimentaires dans son assiette. Bien manger veut également dire « avoir de bonnes habitudes ou pratiques alimentaires ». Prendre des repas en famille, cela fait aussi partie des bonnes habitudes à acquérir. En plus de favoriser une meilleure alimentation et le sentiment d'appartenance à sa famille, les repas familiaux ont l'avantage de favoriser l'apprentissage des compétences langagières et cognitives chez l'enfant. Chez moi, le repas du soir est important et sacré : on discute de tout et de rien. Surtout, pas de télévision ou de bébelles électroniques! J'aime beaucoup cette période de la journée où on se demande comment ça s'est passé au travail ou à l'école, on rigole souvent, on chiale parfois, mais au moins, nous sommes en famille. C'est une belle pause entre le retour de l'école (ou le travail) et la période consacrée aux devoirs et leçons. 

La Fondation OLO a pensé à tout afin de bien soutenir la famille dans cette nouvelle aventure : informations pratiques, outils pour planifier les repas, recettes faciles et autres ressources. Vraiment, si une maman (ou un papa) ne sait plus quoi faire pour améliorer ses habitudes alimentaires et celle de sa famille, le site internet de la Fondation OLO est alors d'un précieux secours. C'est une vraie mine d'or! Et le plus beau dans tout ça? C'est disponible en tout temps, beau temps mauvais temps. 

Je vous invite à aller visiter leur site web pour en apprendre davantage sur la Fondation OLO, mais aussi, pour accéder aux nombreux outils mis à votre disposition.

[1] Données recueillies sur le site web de la Fondation OLO