Expérience météo : le cycle de la pluie

Bonjour les parents!

Disons-nous les vraies affaires, le mauvais temps a tendance à affecter notre humeur. Ajoutons à cette variable les millions de « pourquoiiiiiii ? » par jour de nos merveilleux amours et nous pourrions avoir envie de rester sous la couette pour une durée indéterminée. Je vous propose aujourd’hui d’éliminer un « pourquoi » de vos journées grises. « Maman, papa, pourquoi il pleut ? Comment elle se fabrique la pluie ? Pourquoi l’eau sort des nuages ? Est-ce que le ciel pleure ? » Voici donc une façon très simple et imagée pour permettre à vos enfants de comprendre le cycle de la pluie. Une interrogation en moins, c’est déjà ça de pris !

Bonne expérimentation !

Maman-Bricole  

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

Préparation : 5 minutes

Expérimentation : Environ 3 heures, dépendamment de la présence du soleil

Pour réussir votre expérience du cycle de la pluie, vous aurez besoin de :

  • un sac à sandwich (de type Ziploc)
  • des crayons permanents
  • un peu d’eau
  • du colorant bleu
  • du ruban adhésif
  • une fenêtre
  • beaucoup de soleil

1.   Pour débuter, par une journée particulièrement ensoleillée, dessinez un soleil, un nuage et des vagues sur votre sac à sandwich. (Les autres dessins sont optionnels.)

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

2.   Ensuite, ajoutez un peu d’eau colorée en bleu dans votre sac. L’eau doit couvrir les vagues, donc environ le quart du sac, pas plus. S’il y a trop d’eau, ça ne laissera pas suffisamment de place pour bien voir la pluie tomber. Refermer parfaitement le sac et collez-le avec du ruban adhésif dans la fenêtre de votre maison la plus exposée au soleil et ce durant plusieurs heures. Revenez voir l’évolution de l’expérience fréquemment. Dépendamment du degré d’exposition au soleil de votre sac, l’expérience peut se dérouler en environ 3 heures.

N.B. Durant l’expérimentation, il est déconseillé de toucher au sac. L’eau pourrait effacer les petites gouttelettes d’humidité et il faudrait recommencer à nouveau.

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

3.   Lentement, les rayons du soleil chaufferont l’eau et cela créera de l’humidité dans le sac.

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

4.   Après un certain temps, l’humidité sera de plus en plus importante et visible.

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

5.   Quand le taux d’humidité aura atteint son plus au niveau, les gouttes d’eau deviendront plus grosses, donc plus lourdes et glisseront sur les parois du sac.

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

6.   De plus en plus de gouttes s’échapperont du nuage pour revenir dans l’eau.

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

7.   Jusqu’à ce qu’il y ait une véritablement tempête sur la mer.

 Crédit photo : Véronique Désormeaux

Crédit photo : Véronique Désormeaux

Pour la petite explication concernant le cycle de la pluie, voici :

Les rayons du soleil chauffent l’eau. Quand l’eau est très chaude, cela crée de l’humidité. L’humidité crée de petites particules d’eau qui montent vers le nuage. Quand le nuage est rempli d’eau, il se met à pleuvoir. Les gouttes de pluie retournent ainsi d’où elles viennent. 

Bonne expérimentation!

Article rédigé par Maman-Bricole (Véronique Désormeaux)
Pinterest