Durant l'été, repos total ?

Une fois les vacances commencées, tous les enfants du monde entier n’ont pas le goût de penser à l’école.  Ils veulent en profiter et s’amuser. Les ados, eux, travailler et « chiller ». Certains vous diront repos total tandis que les autres de continuer la stimulation même durant le congé estival.  De mon côté, je préfère vous proposer des façons d’intégrer ces stimulations à votre rythme de vie estival.  Il est aussi bien d’en profiter pour développer d’autres compétences qui lui seront utiles dans son cheminement scolaire.

  • La lecture :
    • Acheter (ou échanger avec voisine, amie…) des revues dont il aime les thématiques qu’il pourra consulter à sa guise.
    • Faites une réserve de livres pour les plus petits et permettez au plus vieux de se coucher plus tard (genre 15 minutes ou +) s’il fait de la lecture. 
    • Vous visitez un lieu historique, demandez-lui de lire les affiches explicatives.
    • Vous faites de la route, les plaques d’immatriculation des voitures et les noms des villes sont l’occasion de lire et de jouer avec les mots et les lettres.  Rires garantis !
    • Vous participez à un festival.  Encouragez vos enfants à visiter les sites web des artistes qui y présenteront un spectacle.  Demandez-lui d’entourer dans le programme ses choix par ordre de priorité.
  • Jouer à des jeux de société ou de cartes.  Vous travaillerez habiletés sociales, concentration, stratégie, mémoire.  Si c’est un nouveau jeu, la lecture des règles et consignes l’occupera pendant la préparation du souper.
  • Suivre une recette, peu importe l’âge, travaille la lecture, la méthodologie, les mathématiques, la biologie et bien d’autres.  Pour les plus ados, donner-leur des exigences et faites-les chercher des recettes sur le web.  Vous pouvez aussi lui demander de lister les ingrédients nécessaires et de vous l’envoyer par courriel.  Une bonne occasion de se libérer de ces tâches et de transmettre des connaissances web positives.
  • Invitez-les à l’entreprenariat.  Limonade, vente de garage, vente de légumes du jardin, tonte de pelouse, gardiennage.  En plus de l’occuper, il apprendra la gestion de l’argent, le fonctionnement de la publicité, la persévérance et la débrouillardise…
  • Voici une suggestion si vous désirez utiliser les livres de révision par niveau scolaire vendus dans les librairies.  Lors de bonnes actions, récompenser votre enfant par du temps passé avec vous.  Lors de ses séances, sortez le livre et faites-en avec lui.  Au lieu de percevoir les cahiers comme une charge, votre présence le rassurera et ce temps de stimulation sera perçu d’avantage comme du temps privilégié que d’obligations scolaires.  Vous pouvez aussi trouver des sites web qui proposent des exerciseurs (du primaire au secondaire)sous forme de jeux.  Varier le type de révision évitera d’ennuyer votre jeune.
  • Sportif ou créatif, invitez-les à en faire le plus souvent possible.  La concentration, la mémoire, la discipline, la persévérance, l’effort, la créativité ne sont que quelques-uns des bienfaits qu’apportent ces disciplines.
  • Proposez-leur un défi estival de famille.  Les enfants sont stimulés par les défis qu’ils soient sportifs, créatifs, littéraires, gastronomiques… Ils auront à déployer plein de stratégies personnelles pour atteindre l’objectif de la famille.  En y participant, vous stimulez les troupes et vous vous assurez du suivi. 

Il est important pour l’enfant de décrocher tout comme nous le faisons de notre travail.  Deux mois de vacances pour le cerveau risquent de lui demander un p’tit plus d’effort au retour en classe.  En le gardant allumé de façon ludique et naturelle, vous permettez à votre enfant d’améliorer et de pratiquer les notions apprises durant son année scolaire et peut-être même de le familiariser avec des futures connaissances.  Pour l’élève en difficulté, vaquer à d’autres occupations peut être très bénéfiques pour faire le plein d’estime de soi.  L’intégration au quotidien de la lecture lui sera aussi très bénéfique.   Il ne faut pas oublier que certains ados devront fréquenter l’école durant l’été en reprise de cours.  Il faut accompagner votre enfant dans cette démarche car, elle exigence beaucoup d’efforts de la part des jeunes.  Terminer sa formation pendant que les autres relaxent demande beaucoup de courage… 

Finalement, si votre enfant est un passionné, utilisez cette passion pour le stimuler.  S’il le désire et si c’est possible, il existe plusieurs camps thématiques qui font le bonheur des petits et des plus grands. 

Article rédigé par Marie-Eve Ross
Enseignante en adaptation scolaire au secondaire
Suivez-moi sur Twitter @linstitutrice