Comment aider son enfant à préparer un exposé oral?

Question d’une internaute :

Comment aider ma fille de 7 ans qui doit faire un exposé oral et qui fait de l’anxiété ?

L’exposé oral est l’une des épreuves les plus difficiles pour les élèves.  Plusieurs se sentent à l’aise devant le groupe, mais pour d’autres c’est l’enfer sur terre! Il n’y a pas de solutions miracles, cependant il existe quelques pistes que vous pouvez suivre pour guider votre enfant dans ce type d’évaluation.

  • Plus il est petit plus vous pouvez le supporter dans son projet. Oui l’école désire évaluer ce que l’enfant est capable de faire et non ce que les parents savent faire, mais pour éviter une surcharge cognitive, vous pourriez par exemple, écrire des mots-clés lors du brainstorm, noter le plan de l’exposé ou le former sur power point.   Lui donner un p’tit coup de main sur ces aspects lui permettra d’investir d’avantage son temps sur la présentation, ce sur quoi il est évalué.
     
  • Aidez-la à se structurer et à planifier le travail à faire.  C’est tout un apprentissage que de mener ce type de projet à terme. Enseigner les stratégies reliées à cette évaluation l’aidera tout au long de son parcours scolaire.
     
  • Faites-la pratiquer le plus souvent possible.  Pour rendre ça agréable et non redondant, variez les façons de faire.  Enregistrez l’exposé, filmez-le, facetimez-le avec toute la famille, dans sa chambre, dans le salon, dans son bain... La pratique, autant dans le sport, que dans l’art, est la clé pour bien performer.  Ça aide aussi à diminuer le taux de stress et d’anxiété.
     
  • Pour diminuer l’anxiété, vous pouvez faire référence à des moments où elle a réussis et lui rappeler par quels processus elle est passée.  Racontez-lui la dernière fois où elle a accompli quelque chose, parlez-lui le chemin parcouru.  Elle apprendra à faire des liens entre les expériences gagnantes et celles à venir.
     
  • L’amener à prendre conscience de ses patterns l’aidera à mieux les gérer émotivement.  Ma fille, quand elle apprend une nouvelle pièce de piano, a toujours la même réaction négative.  Nous en avons jaser quelques fois et on s’est donné un code pour l’aider à reconnaître ces situations.  Elle sait maintenant qu’elle peut choisir la façon dont elle veut que ça se passe parce qu’elle comprend le processus…
     
  • Débutez un journal où vous inscrivez les peurs qu’elle a surmontées et/ou les défis réussis.  La fierté de ses exploits servira d’acquis sur lesquels elle pourra bâtir sa confiance face aux situations anxiogènes.

Avez-vous d’autres idées pour aider cette maman?

Quelles sont vos stratégies pour soutenir vos enfants?

Article rédigé par Marie-Eve Ross
Maman de Juliette et Alice
Enseignante
@linstitutrice