Ciné-parc: Survol et kit parfait

Info de base

  • Les ciné-parcs sont pour la plupart ouverts 7 soirs sur 7 et ce, pendant toute la période estivale.  Les ciné-parcs ferment que très rarement.  Seulement lorsqu’il y a des orages, mais ils peuvent projeter les films même s’il pleut.  Il est par contre désagréable d’écouter le film avec ses essuie-glaces, à moins que vous ne l’écoutiez pas vraiment ;)
  • Il faut la noirceur totale pour une meilleure qualité de projection.  C’est essentiel surtout si certaines scènes du film sont tournés dans la nuit.  Il n’est pas rare, dans la période où le soleil se couche tard (juin, juillet), que les films partent autour de 21h30, même si c’est un film pour les enfants !
  • Les tarifs au Québec varient entre 8-10 $ par personne.  Les enfants entrent souvent gratuitement.  Certains offrent aussi un tarif maximal pour la voiture ou des rabais pour les  « arrive-tôt ».
  • Les guichets ouvrent autour de 19h et prennent souvent que de l’argent comptant.  Certains offrent un service de guichet automatique avec frais au casse-croûte. 

Le kit parfait

  • Pour être confortable et au chaud (certains soirs sont frais) : Doudous, couvertures, oreillers, sleeping bags, coussins et même matelas gonflables dans la boîte du pick-up. 
  • Si vous préférez visionner le film à la belle étoile : chaise de camping, radio portative et chasse-moustique
  • Pour les plus actifs : ballon de foot, ballon de soccer, cerf-volant, gant et balle de baseball, frisbee, corde à danser, balançoires…  Les sites sont tellement grands que vous trouverez bien un coin pour jouer sans risquer d’accrocher une voiture…
  • Pour les gourmets : Pop corn du casse-croûte, friandises et boissons gazeuses.  Méga Dog et Nachos sont aussi offerts.  Apportez votre BBQ portatif ou votre pic nic et venez souper sur place… Sans oublier un sac à déchets !
  • Véhicules acceptés : J’aimais quand le préposé à la sécurité mentionnait au radio émetteur : « Heeeee… on a un Winnebago, une roulotte, une Westfalia, un camion de transport avec et sans remorque, un autobus ou une moto… On le place où ? »  À l’arrivée du véhicule sur le terrain, c’était la surprise et l’attraction enfantine de la place.

Article rédigé par Marie-Eve Ross