Bricolage : la peinture « gonflée »

La Saint-Valentin : prétexte parmi tant d’autres pour faire du bricolage dans ma maison. Il y a longtemps que je voulais essayer la peinture « gonflée », style 3D. La confection de nos valentins était une occasion parfaite.

Pour la recette de base de la peinture gonflée, vous avez besoin de trois ingrédients en parts égales :

Farine
Eau
Sel 

Pour nos valentins, j’ai utilisé des parts d’une tasse. On a pu faire une vingtaine de cartes sans problème.

Vous aurez ensuite besoin de quelque chose pour donner de la couleur à votre peinture. La plupart des gens utilisent du colorant alimentaire. J’ai vu aussi du Kool-Aid. J’ai décidé pour ma part d’essayer avec du Jell-O parce qu’en plus de la couleur on aurait l’odeur. 

Le mode d’emploi : dans un bol, mélangez une part de farine, une part d’eau et une part de sel. Brassez jusqu’à l’obtention d’une texture qui ressemble à une pâte à gâteau (non-cuite !). Séparez votre mélange en fonction du  nombre de couleurs que vous voulez.  

Bricolage

Ajoutez, dans chacun des mélanges, votre Jell-O (j’ai pris ½ sachet par couleur, mais la quantité varie en fonction de la quantité de peinture que vous avez et de l’intensité de couleur que vous désirez.). On a ajouté des brillants, puisque ma fille me l’a demandé, mais c’est plus ou moins utile, car, un coup sec, le sel donne une impression de brillance. 

À l’aide d’un entonnoir, verser votre mélange dans une bouteille compressible. (Je prends les miennes au Dollarama dans le rayon cuisine).

Bricolage

Bricolez !

Nous avons décidé de prendre des emporte-pièces pour tracer les cœurs et faire des motifs. Il faut laisser sécher au moins 24 heures.

Nous avons peint directement sur les cartes, mais, comme c’est très épais, ce n’est pas idéal : la peinture traverse le carton. Je vous suggère de faire votre peinture sur un carton que vous collerez sur votre carte un coup sec.

Bricolage

Les enfants ont adoré. C’est différent de la peinture traditionnelle et les cartes sentent le Jell-O !

Article rédigé par Marie-Andrée Pilote
@ok_not_ok