Avez-vous une dent contre les requins ?

Saviez-vous que sept espèces de requins, des plus petites aux plus grosses, ont été observées dans l’estuaire et le golfe Saint-Laurent ainsi que dans le fjord du Saguenay dont le grand requin blanc ?

Requin : prédateur ou proie est la nouvelle exposition du Centre des Sciences de Montréal. Bien entendu, nous connaissons le requin-marteau et le requin blanc, connaissez-vous le requin-bouledogue, le requin-tigre, le requin-taureau ? Saviez-vous qu’il serait possible que la puissance de la mâchoire d’une orque soit plus grande que celle d’un requin ?

Cette exposition regorge d’une quantité impressionnante d’information qui fascinera les plus vieux. Les petits y trouveront leur compte aussi : des moulages grandeur nature ainsi que deux spécimens congelés sont présentés. Vous voulez voir des dents et des mâchoires, vous serez servi. Et impressionné !

Dans une des salles, vous découvrirez des habits de plongeurs (dont un scaphandrier digne du « Trésor de Raquam Le Rouge » de Tintin) et pourrez entrer dans une cage d’observation. Dans la suivante, vous pourrez visionner de splendides images sur trois écrans géants.

Notre perception de prédateur dangereux serait due aux médias, particulièrement au cinéma. Les attaques d’humains sont d’une extrême rareté. En fait, la menace serait plutôt inverse… Près du tiers des espèces de requins sont en voie d’extinction uniquement à cause de l’exploitation que l’humain en fait.

Lors de notre visite, plusieurs écoles secondaires étaient présentes. Les élèves semblaient fort intéressés et intrigués. Pour notre part, parents et enfants (4 et 5 ans) ont été très impressionnés et tout le monde a apprécié la visite.

Requin : prédateur ou proie est à l’affiche jusqu’au 15 septembre. Les tarifs d’entrée sont de 20 $ pour un adulte, 18 $ pour les 13-17 ans et 12,50 $ pour les 4 à 12 ans. Un forfait familial (2 adultes, 2 enfants ou 1 adulte, 3 enfants) est disponible pour 57 $.

 *crédit photo Catherine Lemire