Au revoir Bébé, bonjour Boulot !

Pour un retour au travail réussi après un congé de maternité.

Au début d'un congé de maternité, toutes sortes d'émotions se bousculent : on a hâte de rencontrer ce nouveau trésor, on est heureuse d'arrêter de courir pour le travail, on est triste de laisser nos collègues... et on se pose mille et une questions : « Comment sera mon bébé? », « Serai-je capable de répondre à ses besoins tout en prenant soin de moi et de mon couple? », etc.

Puis, les semaines s'écoulent, avec leurs hauts et leurs bas, couche après couche. Bébé mange des purées, fait ses dents et explore le monde avec nous. Pendant ce temps, la Terre continue de tourner... Plus le congé avance, plus de nouvelles questions surgissent : « Vais-je trouver une bonne garderie à temps? », « Il y a sûrement eu des changements au travail, comment vais-je m'adapter et réussir à tout gérer? », « Qu'est-ce que je vais faire s'ils ont trouvé la personne qui m'a remplacée meilleure que moi? » ou au contraire « Comment vais-je reprendre ma place si mon remplaçant a tout chambardé le système dans lequel je me retrouvais si bien? ».

En fait, le retour au travail après une absence prolongée comme un congé de maternité peut s'avérer être un événement stressant, surtout pour les éternelles insécures et pour les personnes qui s'investissent énormément dans leurs rôles personnel et familial. Souvent, les mères ne se sentent pas tout à fait prêtes à retourner travailler et elles anticipent la date fatidique (mais attendre ne ferait qu'empirer les choses!). Pourtant, les réflexes professionnels reviennent habituellement rapidement.

Voici quelques suggestions pour faciliter la transition à travers ces mouvements de vie :

  1. Tout d'abord, tentez de garder le contact avec certains collègues ou votre supérieur immédiat, surtout dans la 2e moitié du congé, de façon à se faire mettre au courant des changements majeurs qui sont susceptibles de survenir dans le milieu de travail. Le choc du retour sera moins grand.
  2. Gardez-vous minimalement à jour dans votre domaine (lectures, formations, recherches internet, réseautage virtuel).
  3. Planifiez les modalités de garde de l'enfant le plus tôt possible. Certains milieux favorisent l'intégration progressive, ça peut aider aussi la maman à s'habituer à la séparation. Il est important que le climat de confiance soit établi avant le jour J.
  4. Planifiez des repas à l'avance et une nouvelle routine des tâches domestiques.
  5. Faites le point sur vos valeurs. Qu'est-ce qui est vraiment important pour moi maintenant dans la vie?
  6. Et, à travers tout ça, prenez une journée à la fois pour profiter des sourires de bébé au maximum!

Pour celles qui n'étaient pas particulièrement heureuses au travail avant le congé ou qui envisagent leur carrière autrement suite à leur nouvelle réalité, la période de retrait peut s'avérer idéale pour amorcer une réflexion. Changer d'emploi? Modifier ses responsabilités au sein de la même organisation? Retourner aux études? Demander un horaire flexible ou à temps partiel? Toutes les options sont possibles pour repartir sur de bonnes bases. 

Article rédigé par Guylaine Deschênes, Ph.D., CRHA
Psychologue organisationnelle et coach de carrière
Spécialisations : Conciliation travail-vie personnelle et mobilisation des talents
 www.gdressources.com

 

Comment