5 choses à faire pour se mettre en mode camping pour l’été

J’aime beaucoup le camping. Une tente, un chalet, un campement, peu m’importe, tant qu’on se retrouve dans la nature, hors du quotidien. J’aime l’odeur du camping, même quand l’humidité de la rosée se fraie un chemin jusque dans nos vêtements. J’aime le calme du camping, même si mes enfants seront assurément réveillés bien avant le soleil. J’aime… la liste pourrait être longue! Donc, comme la saison du camping est sur le point de commencer, voici 5 choses à faire pour vous y préparer!

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

1. Établir les nouveaux besoins

Il peut se passer beaucoup de choses entre deux saisons de camping. Une grossesse, un nouveau bébé, le bébé devenu grand, l’enfant qui ne viendra pas ou qui amènera un ami, la tente n’est plus assez grande pour tous vos ados, etc. La première chose à faire, c’est d’évaluer les besoins de cette année.  

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

2. Sortir les vêtements d’été et vérifier si ça fait encore

La plupart d’entre nous avons des vêtements spécifiques pour l’été et le camping : maillot de bain et serviettes pour la baignade, vêtements chauds pour les soirées fraiches et les feux de camp, vêtements confortables comme des leggings pour bien se relaxer. Comme les odeurs se logent dans les tissus des vêtements, il est important de penser à leur entretien. Connaissez-vous les capsules Tide PODS Plus Febreze? Elles sont très efficaces sur les odeurs, comme celle de la fumée du feu de camp, ou encore les odeurs qui s’emmagasinent dans les leggings, surtout ceux de sport. Ce produit de lessive 4 en 1 nettoie et ravive l’éclat les tissus, combat les tâches efficacement et rafraichit la brassée! J’aime bien voyager avec quelques capsules, j’ai la tête tranquille et je suis prête à toute éventualité!

Trucs de maman

  • Lisez les étiquettes d’entretien : c’est la meilleure garantie pour conserver vos vêtements comme neufs ;
     
  • Apprenez quels tissus attirent la saleté : par exemple, la plupart des leggings comportent des fibres synthétiques, surtout ceux conçus pour le sport. Ces fibres attirent la saleté et les odeurs, ce qui explique pourquoi certains vêtements deviennent vite malodorants ;
     
  • Laissez sécher vos serviettes à l’air libre jusqu’au moment de les laver : ça évitera qu’elles prennent une odeur de moisi si difficile à faire partir ;
     
  • Utilisez les capsules Tide PODS Plus avec Febreze Odor Defense, pour vous assurer d’éliminer toutes les odeurs de camping de vos vêtements.
 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

3. Rassembler les bonnes chaussures

Durant votre séjour en camping ou au chalet, ferez-vous de grandes marches? Irez-vous vous balader en forêt? Resterez-vous près de la piscine à vous prélasser? L’important est d’établir vos besoins et de vous assurer d’avoir les bonnes chaussures ou les bonnes sandales.

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

4. Faire l’inventaire de l’équipement : couvertures, oreillers, vaisselle, etc. 

Si vous prévoyez faire un séjour en camping dans une tente ou une roulotte, il est important de vous assurer que votre équipement est encore adéquat : on monte la tente pour s’assurer qu’elle est en bon état, on compte la vaisselle pour ne pas en manquer, on réunit les couvertes, sacs de couchage, oreillers, etc. Si on a pensé à tout à notre point #1, cette tâche-ci en sera facilitée! Si vous possédez un chalet, n’oubliez pas aussi d’en faire l’inventaire pour éviter les mauvaises surprises!

5. Planifier les repas

La planification des repas vous fera épargner temps et argent! Pensez-y selon votre équipement, la durée de votre séjour, le nombre de personnes présentes. Faites la liste des repas, sans oublier les collations.

 Crédit photo : Catherine Galarneau

Crédit photo : Catherine Galarneau

Trucs de maman

  • Congelez le plus possible de repas avant de les mettre dans votre glacière : en plus de mieux se conserver, ils garderont votre glacière au froid ;
     
  • Utilisez deux glacières : une pour les boissons et l’autre pour les repas. Congelez aussi vos boissons, elles resteront plus fraiches. Étant donné que vous risquez d’ouvrir plus souvent la glacière pour une boisson, les repas eux, resteront bien au froid dans une glacière fermée!

Article rédigé par Catherine Galarneau

*Ce texte est présenté par Tide#Collabo